Aller au contenu principal

MADE in VIANDE, 5 jours de rencontres pour se connecter aux réalités du monde de l'élevage

Et si nous mettions nos préjugés de côté ?
© PIXABAY

 

 

Organisée par Interbev, l'association nationale inter-professionnelle du bétail et des viandes, la rencontre MADE in VIANDE propose de relier le grand public avec un milieu qui suscite attentes et interrogations. Le besoin de transparence vis-à-vis de la filière élevage et viande,  qui emploie plus de 500 000 personnes en France, est absolument nécessaire. Une promesse. 5 jours pour se reconnecter aux réalités du secteur. Simples curieux ou sceptiques, venez vous faire votre avis ! Cette 3ème édition aura lieu du mercredi 17 au dimanche 21 mai 2017 dans différentes localités de l'Hexagone.  

 

 

Soulever les confusions et les interrogations

 

Avec l'arrivée d'internet, les informations, vraies ou fausses, circulent et se diffusent très rapidement. Les discours sur l’alimentation se multiplient et parviennent désormais sans filtre à l’opinion publique. Si accéder à tous types d’informations est essentiel, à certains égards cela peut aussi soulever de la confusion et des interrogations. En France la condition animale  est un enjeu majeur. Récemment, l'opinion publique s'indignait devant les révélations de l’association L214 sur la cruauté existante dans certains abattoirs français ne respectant pas les normes. Heureusement ces images, aussi nauséabondes soient-elles, ne reflètent qu'une extrême minorité du secteur. Mais elles remuent. Même les candidats à l'élection présidentielle doivent composer avec les " Bêtes de campagne ", comme titrait à la Une le journal Libération le 4 avril. La cause animale devient cause nationale.

 

 

Du monde de l'étable à la table !

 

C'est tout le maillage agricole qu'il est possible de découvrir à travers ces rencontres. La ferme et l'exploitation d'élevage où les éleveurs racontent la variété des activités qu'ils exercent chaque jour. Mais c'est aussi les centres de rassemblement qui peuvent être visités. Ces marché aux bestiaux accueillent chaque année un nombre important d'animaux, pour y être sélectionnés triés et vendus. Entre l'élevage et la commercialisation il existe un maillon indispensable, les entreprises d'abattage et de transformation. Devenu aliment, les artisans bouchers et tripiers vous accueillerons en revêtant leur plus beau tablier pour commenter le parcours, la provenance et la qualité de leurs viandes. Qui n'a jamais eu la curiosité de visiter les coulisses d'un grand magasin ? C'est l'occasion rêvée de découvrir les laboratoires des chefs bouchers et les différents aspects de leur métier. Pour finir, la rencontre avec les restaurants collectifs pour échanger sur l'approvisionnement, l'origine des viandes ou encore la diversité des métiers.

 

Plus d'excuse pour ne pas être informé !

 

Liste des différents lieux de rencontre :

Les élevages participants

Les centres de rassemblement

Les entreprises d'abattage et de transformation

Les boucheries et triperies artisanales

Les boucheries des grandes et moyennes surfaces

Les restaurants collectifs et commerciaux

Missing élément de média.

 

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité