Aller au contenu principal

L'incendie de Lubrizol a des conséquences sur l'agriculture de Normandie et des Hauts-de-France

L'incendie de l'usine Lubrizol est éteint mais ses conséquences se font sentir. En raison des retombées de suie potentiellement nocives, les agriculteurs sous le nuage de fumée jettent leur lait et les récoltes sont « gelées ». Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume est sur place ce 30 septembre.

© Céline Le Gélébart

L’incendie de l’usine Lubrizol qui s’est déclaré dans la nuit du 25 au 26 septembre est éteint mais ses traces sont encore bien présentes dans l’atmosphère et au sol. « Des retombées de suie ont été constatées sur une vaste zone au nord-ouest de Rouen », indique l’Union agricole. Le 27 septembre, le journal rapportait les mesures de précaution recommandées en agriculture « dans l’attente des analyses en cours ». Rentrer et sécuriser l’abreuvement et l’alimentation des animaux d’élevage, ne pas récolter les productions végétales, tels étaient les conseils donnés pour ne pas subir les conséquences des émissions de fumée et des dépôts de suie. Des mesures de précaution destinées également aux particuliers disposant d’un jardin.  

Le 28 septembre, l’administration a pris la décision de « suspendre à titre de précaution la collecte des produits animaux : lait, œufs produits en plein air, miel, poissons… », informe encore le journal de Seine-Maritime. « Elevages confinés, productions végétales non récoltées, lait collecté inutilisable… » confirme Le Figaro qui diffuse la vidéo de l’annonce du Préfet de Seine-Maritime, Pierre-André Durand, en conférence de presse le 28 septembre.

Le 29 septembre, le même principe de précaution a été appliqué dans la Somme. La préfète Muriel Nguyen a pris un arrêté pour la mise en place « de restrictions sanitaires de mise sur le marché de productions alimentaires d'origine animale et végétale produites sur la zone impactée…», rapporte l'Action agricole picarde.

 

Dans les Hauts-de-France, l’inquiétude gagne. Au total, en France, 112 communes sont touchées par ses mesures de précaution. De l’autre côté de la frontière, le centre de crise de Wallonie confirme que le nuage a bien traversé la Belgique indique RTL info rediffusé sur Sudinfo.be. Le journal belge rapporte aussi les propos d’Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique, qui estime que « cet incendie n’est pas normal » et qui rappelle que « ce site a été contrôlé dix fois en deux ans ». Elle assure que l’usine restera fermée « tant qu’on n’aura pas compris « les causes de l’incendie.

Autour de Rouen, les écoles fermées le 26 et le 27 septembre ont ouvert de nouveau leurs portes ce 30 septembre. Le préfet a dévoilé des résultats d’analyses qu’il juge « encourageants » annonce l’Action agricole picarde. « Les résultats des analyses de l'air réalisées par Atmo Normandie sont disponibles sur leur site et les autres résultats sont sur le site de la préfecture », ajoute le journal.

Le gel des productions est des récoltes est cependant maintenu « jusqu'à l'obtention de garanties sanitaires », souligne l'Action agricole picarde. Pour le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, il « paraîtrait normal » que soient indemnisées les pertes des agriculteurs, rapporte encore le journal.

Le ministre de l'Agriculture est en déplacement à Rouen ce 30 septembre sur les lieux du sinistre.

Les questions ne vont pas manquer prévient le député communiste de Seine-Maritime Sébastien Jumel.

Ecouter sur RTL l'intervetion de Didier Guillaume à Bois Guillaume en Seine-Maritime : " plusieurs centaines d'agriculteurs sont concernés "... " Ils ne doivent pas payer le prix de tout cela ".

Lire sur Alim'Agri : Usine Lubrizol - Didier Guillaume à Rouen pour soutenir les agriculteurs touchés par la pollution

et sur le site de France Inter : Incendie de Lubrizol et pollution - Les agriculteurs surveillent de près récoltes et élevages

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Demandes de remboursement partiel de la TIC 2020 - Chorus Pro est ouvert aux agriculteurs
Pour le remboursement partiel de la TIC, la taxe intérieure de consommation, les demandes sont à adresser en ligne sur Chorus pro…
Moissonneuse
Moisson 2021 : la Covid-19 empêche le grand public de retourner dans les moissonneuses
Comme en 2020, David Forge agriculteur et youtubeur a mis en sommeil son site moissonneuse.fr, à cause de la Covid-19. Il n’…
Publicité