Aller au contenu principal

Les vautours s’attaquent à des vaches et des moutons vivants en Haute-Loire

Les vautours n'attaquent pas les animaux vivants et mobiles sauf parfois, précocement, des bêtes malades ou mourantes. C'est ce que disent les ornithologues. Pourtant, en Haute-Loire, plusieurs attaques du rapace se sont produites dans des élevages de bovins et d'ovins durant le mois de juin. Les éleveurs du département demandent un soutien au Préfet pour faire face à une situation nouvelle et préoccupante.

© Frédéric Morin / flickr

Le vautour est souvent associé à une image de charognard. Mais durant ce mois de juin, en Haute-Loire, l’oiseau semble avoir démenti sa réputation. Car c’est bien à des bêtes vivantes que le rapace s’est attaqué.

 

La Haute-Loire paysanne relate la mésaventure des Hugony, éleveurs laitiers. C’était un lundi matin. Vers 9 h 30, l’agriculteur va distribuer de l’eau dans le pré qui jouxte la maison d’habitation et l’exploitation. Vers 11 h, il repère 7 oiseaux sur une vache une vache couchée, une vache qui boitait mais qu’il avait vu aller boire. « Elle était bien vivante moins de 2 heures plus tôt, » assure l’éleveur dans le journal. Des vautours en action, sur son exploitation de Saugues ! « Il n’en avait jamais vu sur le secteur, sauf une fois un vol d’une vingtaine d’individus vers St Alban en Lozère à une vingtaine de kilomètres, » précise la revue. Un véritable choc pour l’éleveur qui n’est pourtant pas au bout de ses surprises. Le mardi matin, il dénombre 17 rapaces. Et les oiseaux continuent à affluer : 70 le mardi soir, plus d’une centaine le mercredi matin. Ce qu’il restait de la carcasse a été récupérée le jeudi par les services de l’équarrissage.

 

Lire intégralité de l'article « Des vautours tuent et dépècent une vache » dans La Haute-Loire paysanne.

 

Plus d'une dizaine d'ovins et de bovins tués

« Une première sur le département », rapporte le journal le 10 juin. C’est le constat de la délégation des JA venue sur place le jeudi apporter son soutien au couple Hugony. Pourtant des attaques similaires allaient se reproduire dans le département au cours du mois de juin.

 

« Plus d’une dizaine d’ovins et de bovins ont été tués par des vautours depuis le début juin en Haute-Loire, dont une vache qui était en train de mettre bas », rapporte Midi Libre. Des images impressionnantes ont été mises en ligne sur les réseaux sociaux par les jeunes agriculteurs du département 43.

« Le 2 juillet prochain, les agriculteurs de Haute-Loire ont rendez-vous avec la préfecture et espèrent la mise en place d’un plan départemental », indique la radio RTL sur son site.

 

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Eleveur laitier proche de la retraite
La retraite des agriculteurs basée sur les 25 meilleures années à partir de 2026
L’Assemblée nationale a voté ce 1er décembre à l’unanimité un texte permettant de calculer la retraite de base des…
Ligne électrique au-dessus d'un champ
Risques de coupures d’électricité : comment les agriculteurs doivent s’y préparer
Le gouvernement demande aux préfets par une circulaire d’anticiper les risques de délestages électriques attendus pour janvier…
Publicité