Aller au contenu principal

Météo
Les trois outils incontournables pour visualiser le changement climatique

Comment appréhender et anticiper les changements climatiques ? La question est prégnante pour l'agriculture. Et selon l'agroclimatologue Serge Zaka, pour la société ITK, des outils numériques permettent de bien visualiser leurs impacts sur notre climat futur.

Serge Zaka, agroclimatologue chez ITK.
Serge Zaka, agroclimatologue chez ITK.
© ITK

Il existe de nombreux sites internet permettant de voir les impacts du changement climatique sur notre climat futur. Trois sites internet se démarquent du lot : Climat HD de Météo-France, le DRIAS – Les futurs du climat et l’atlas interactif du GIEC.

Ces liens vous seront très utiles en tant qu’agriculteurs (puisque de nombreux paramètres agroclimatiques ont été étudiés), mais aussi en tant que scientifiques (pour vos présentations, vos conférences etc.). Je vous propose un tour d’horizon de ces trois sources, qui sont des références pour mes conférences.

 

Climat HD

Climat HD propose une vision intégrée de l’évolution du climat passé et à venir, au plan national et au plan régional (figure 1). En d’autres termes, la puissance de ce site internet est de regrouper au sein de mêmes représentations graphiques les climats passés, présents et à venir, selon différents scénarios de réchauffement.

Fig 1

Figure 1 – Capture de l’écran d’accueil de Climat HD.

 

On retrouve sur ces infographies l’évolution de la température, des précipitations et d’autres phénomènes plus particuliers (journées chaudes, jours de gel, vagues de froid ou de chaleur, tempêtes et pluies extrêmes). L’originalité de Climat HD est de proposer des calculs d’impact sur les activités humaines pouvant être utilisés pour l’agriculture (humidité des sols, sécheresse) ou le bâtiment (chauffage, climatisation).

Climat HD propose par exemple une représentation de l’humidité des sols par région (figure 2), sur laquelle on peut lire que les records de sécheresse du climat actuel représenteront la norme après 2050 (scénario SRES A2 2071-2100). Dans un autre graphique, on visualise les vagues de chaleur de 2003 ou 2019 matérialisées par des bulles, dont on observe que la répétition sera fréquente dans les prochaines décennies (figure 3).

Fig 2

Figure 2 – Evolution de l’humidité des sols pour un climat présent et futur.

 

Fig 3

Figure 3 – Evolution de l’intensité des canicules pour un climat présent et futur.

 

Le DRIAS – Les futurs du climat

Le site du DRIAS est beaucoup plus scientifique (figure 4). Il a pour vocation de mettre à disposition des projections climatiques régionalisées réalisées dans les laboratoires français de modélisation du climat (IPSL, CERFACS, CNRM). Les informations climatiques sont délivrées sous différentes formes graphiques ou numériques.

Fig 4

Figure 4 – Capture d’écran de la page d’accueil du DRIAS

 

On y retrouve trois sections :

  • L’espace « d’accompagnement » destiné au grand public : il s’agit simplement de Climat-HD décrit plus haut.
  • L’espace « découverte » qui propose des analyses plus poussées que Climat HD, sous forme de cartes et d’indicateurs climatiques. On y retrouve de nombreux paramètres concernant l’agriculture, les feux de forêt et la ressource en eau : date de la reprise de la végétation, date des premières et dernières gelées, somme de température, nombre de journées échaudantes, cumul de précipitations durant la saison culturale, indice d’inflammabilité des forêts etc.
  • L’espace « données et produits » destiné à un public averti.  L’internaute peut y télécharger gratuitement des séries climatiques journalières entre 1950 et 2100 sur une grille française. Ce sont les données qui ont permis de générer les cartes du DRIAS et de Climat HD. Cette section est une référence pour la recherche scientifique. Vous ne trouverez pas mieux.

On retrouve, par exemple, sur le site du DRIAS des cartes agroclimatiques de références comme l’évolution de la somme des degrés jours (base 6°C) d’avril à octobre (figure 5).

Fig 5

Figure 5 - Evolution de la somme des degrés jours (base 6°C) d’avril à octobre (scenario RCP8.5).

 

L’atlas interactif du GIEC

L’atlas interactif du GIEC est en quelque sorte la source officielle de toutes les études relatives au changement climatique (figure 6). Il a la particularité d’être mondial mais très grossier. Cet atlas donne seulement des tendances globales quant à l’évolution du climat. Celles-ci sont ensuite reprises et affinées par chaque pays, pour obtenir des projections plus régionales (le DRIAS et Climat HD sont deux exemples pour la France).

Fig6

Figure 6 – Capture d’écran de l’Atlas interactif du GIEC.

L’atlas du GIEC fournit des indications sur les paramètres atmosphériques : températures, humidité, précipitation suivant des grandes zones climatiques dans le monde. Il existe trois zones climatiques pour l’Europe. Pour chaque zone climatique, des graphiques sont ainsi détaillés sur l’évolution des paramètres météorologiques. Il est possible - et c’est bien pratique pour les présentations orales - de générer des cartes à la demande, suivant de très nombreux paramètres et de les télécharger en format image « PNG ». La figure 7 en est un exemple. Il s’agit des prévisions de l’évolution des précipitations des mois de juin et août sur la zone Europe. On y voit parfaitement la baisse des précipitations prévue en été.

Fig 7

Figure 7 – Evolution des précipitations de juin à août en Europe suivant un scénario de réchauffement +3°C.

 

Ces trois sources sont des sources officielles, commandées par l’Etat français. Soyez curieux ! Ces sites sont très riches, il faut fouiller un peu ! Il y en a pour tous les goûts !

 

Retrouvez l'ensemble des chroniques de Serge Zaka :

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Dans l'Eure, la préfecture interdit la moisson l'après-midi à cause de la sécheresse
La préfecture de l'Eure a interdit la moisson entre 14h et 18h ce lundi. Une mesure exceptionnelle qui avait été prise en 2019…
Race à l'honneur au Space : la Blonde d’Aquitaine, une race à valeur ajoutée
À La Mézière, en Ille-et-Vilaine, Jimmy Guérin s’est converti à la Blonde d’Aquitaine dès son installation et l’a associée au…
Publicité