Aller au contenu principal

Les trains de la ligne TER Paris-Granville roulent au colza pour trois mois

Depuis le 6 avril, une expérimentation est menée sur les trains TER Paris-Granville. Pendant trois mois, les rames Régiolis de la ligne vont rouler à l’huile de colza. Ce test en grandeur réelle de carburant d’origine agricole vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

© Boris Arbogast / flickr

La ligne de TER (Transport express régional) assurant la liaison entre Paris et Granville en Normandie roule désormais au carburant B 100, fabriqué avec 100 % d’huile de colza. L’expérimentation menée par la SNCF a débuté le 6 avril pour une durée de trois mois. Toutes les rames « Regiolis » assurant le trajet entre la capitale et la Manche rouleront avec cette huile végétale. L’objectif est de réduire les gaz à effet de serre liés au transport ferroviaire avec le gazole traditionnel.

 

« Le TER aux biocarburants fait partie des solutions développées pour sortir des énergies fossiles à court terme et remplacer le diesel sans avoir à modifier la motorisation de nos rames actuelles, » indique la SNCF sur son site.

Avant ces tests en conditions réelles, un premier banc d’essai a été mené avec l’Institut français du pétrole énergies nouvelles (Ifpen). Les résultats de ces essais ont été « prometteurs », indique la SNCF avec « une réduction des émissions de polluants (Nox et particules) et une diminution de 60 % des gaz à effet de serre du " champ du rail " (de la production de colza jusqu’à son utilisation par le train) ».

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Eleveur laitier proche de la retraite
La retraite des agriculteurs basée sur les 25 meilleures années à partir de 2026
L’Assemblée nationale a voté ce 1er décembre à l’unanimité un texte permettant de calculer la retraite de base des…
Ligne électrique au-dessus d'un champ
Risques de coupures d’électricité : comment les agriculteurs doivent s’y préparer
Le gouvernement demande aux préfets par une circulaire d’anticiper les risques de délestages électriques attendus pour janvier…
Publicité