Aller au contenu principal

Les Français mangent de moins en moins de viande

100g de boeuf, c'est des protéines à gogo (28g) et guère de lipides (4g)
© Patrick Cronenberger

Aujourd'hui, même si 70% des protéines consommées sont d'origine animale, la consommation diminue. Coûts élevés, scandales alimentaires, idéologie, rapport homme-animal, considérations environnementales... Ce tourbillon de facteurs est à l'origine du déclin alimentaire carné en France. Point sur les chiffres, 23 % des adultes de 15 ans et plus en France déclarent avoir limité leur consommation de viande en 2015, toutefois moins de 1% de la population française a fait le choix de bannir les animaux de son régime alimentaire. Mais alors Jamy, comment expliquer ça ?

 

Graphique sur l'évolution des quantités des viandes
© Infographie FLD

 

Tofu, insectes, micro-algues, les alternatives à la viande se sont considérablement développées ces dernières années. En surfant sur cette tendance, les entreprises ont répondu à une demande qui ne cesse de croître.

 

 

Missing élément de média.

 

 

Semi-végétarisme une nouvelle tendance ?

 

Aussi appelé "Flexitarisme", reconnu néologisme le plus utile de l'année 2003 par l'American Dialect Society, ce terme désigne un végétarien qui mange occasionnellement de la viande. Une nouvelle tendance ? Bien plus que ça ! Né dans les année 70 le mouvement Vegan à fortement influencé le paysage alimentaire occidental. À coup de campagnes chocs aux images révoltantes, l'association viande/torture est née dans les esprits déjà engagés pour la cause animale. Les conséquences ? L'ouverture de nouveaux marchés destinés à ce mouvement culturel inédit. Car se revendiquer vegan en France, territoire producteur et éleveur depuis 2 millénaires, c'est faire preuve d'anti conformisme.

 

 

Plus qu'une simple habitude, ne pas manger de viande est un acte de revendication, et c'est peut être là que se cache la clé de ce succès !

 

A lire sur Le Monde

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité