Aller au contenu principal

[VIDEO] Les ventes de biocarburants carburent

Les ventes de biocarburants ont explosé en 2019. Avec le développement des pompes d'E85, une forte hausse est également attendue en 2020. Il se vend aujourd'hui de moins en moins de de SP95 et SP98.  En 2019, près de la moitié de l’essence vendue était du SP 95-E10 qui contient jusqu’à 10 % d’éthanol. Le marché de l’E85 progresse lui aussi très rapidement. Le point dans un article du Sillon.

Le marché des biocarburants est en pleine progression. Le contexte européen favorise son essor. Or, « la France a les moyens d’augmenter la production de bioéthanol », assure le Sillon. Et malgré la complexité de « l’architecture réglementaire sur laquelle repose la production de bioéthanol », remarque le journal, « elle est au final très favorable ».

Aujourd’hui le SP95-E10, qui contient jusqu’à 10 % d’éthanol, « reste le principal moteur de croissance de la production de bioéthanol ». Il représente 49,7 % de la consommation totale d’essence et les prévisions sont à la hausse. « L’an prochain, la part de marché du SP95-E10 dépassera allègrement le seuil de 50% », assure le Sillon.

Le marché de l’E85 (essence qui contient 85 % d’éthanol) est en plein développement également. Sa consommation « a bondi de 85 % en un an et ses ventes devraient faire un nouveau bond de + 50 % en 2020 », affirme le journal.

Un coup d’accélérateur qui s’explique par une fiscalité avantageuse et « l’arrivée de plusieurs boîtiers homologués proposés par les réseaux d’entretien de voitures ».  Le journal avance des chiffres :  à la fin de l’année 2020, on comptera plus de 2000 stations-service équipées en 2019 d’une pompe d’E85, contre 1740 en 2019.

 

Lire l’intégralité de l’article « Ca roule pour la filière des biocarburants » dans Le Sillon.

 

Lire aussi dans La Marne agricole : « L'appui des parlementaires aux biocarburants ».

 

Lire aussi dans l'Oise agricole « Une mission parlementaire appelle à les soutenir  ».

 

 

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
Et si une agriculture intensive préservait mieux l’environnement ?
Une étude que vient de publier l’université de Cambridge arrive à une conclusion à laquelle on ne s’attendait pas vraiment : une…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le PDG d’Ecomiam ne veut pas céder aux attaques de l’association L214
Le 8 novembre, l’entreprise Ecomiam a été « attaquée » par l’association L214. Coups de téléphone, mails, messages publiés sur…
Publicité