Aller au contenu principal

Les Assises de la forêt et du bois pour répondre aux défis de demain

Les Assises de la forêt et du bois ont été lancées ce 19 octobre. La démarche initiée par le gouvernement vise à préparer la forêt française aux défis auxquels elle va être confrontée demain. Quatre groupes de travail vont se réunir jusqu’en janvier 2022. L’idée est d’avoir une vision la plus large possible sur les principales thématiques du secteur et d’élaborer pour la fin janvier 2022 une série de propositions opérationnelles.

Les Assises de la forêt et du bois vont être déclinées dans les différentes régions françaises.
© Marie-Annick Carré

« Penser la forêt française de demain et répondre aux défis auxquels elle est confrontée, » tel est l’objectif visé par les Assises de la forêt et du bois, qui ont démarré ce 19 octobre. L’opération a été lancée conjointement par 4 représentants du gouvernement : le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie, la ministre déléguée en charge du logement Emmanuelle Wargon, la ministre déléguée en charge de l’Industrie Agnès Pannier-Runacher et la secrétaire d’Etat en charge de la biodiversité Bérangère Abba.

La démarche est conçue comme un espace de dialogue, décliné dans les territoires. L’idée est de bénéficier d’une vision partagée de l’ensemble des acteurs de la filière bois-forêt française.

Quatre axes de travail

Les assises s'appuient sur les stratégies en place et les soutiens déjà déployés par le gouvernement, grâce notamment au Plan de relance. Les rapports faisant référence dans la filière vont aussi servir de base de travail aux quatre groupes constitués autour de quatre thématiques qui vont se réunir jusqu'à fin janvier 2022.

. Garantir le rôle de la forêt et du bois dans l’atteinte des objectifs de neutralité carbone.

. Renforcer la résilience des forêts et des écosystèmes forestiers, préserver la biodiversité et valoriser les services rendus par les forêts.

. Renforcer les capacités de valorisation de la ressource nationale par un tissu industriel français diversifié et compétitif.

. Rénover le cadre de concertation territoriale entre propriétaires forestiers et parties prenantes sur la gestion des forêts.

La publication d’une synthèse des travaux et d’une série de propositions opérationnelles est prévue fin janvier, lors de la clôture de ces assises.

InfographieForêt
© Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation

 

Les plus lus

Une pétition lancée pour demander la dissolution de l’association L214
Agacés par les actions menées par l'ONG animaliste, des agriculteurs ont lancé le 13 novembre une pétition en ligne pour demander…
Plein de gazole non routier
Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
La fédération nationale des entrepreneurs des territoires demande le remboursement partiel anticipé de la TICPE sur le gazole non…
vaches limousines avec colliers Nofence sous les pommiers.
« Nous testons les clôtures virtuelles pour faire du pâturage tournant »
Soutenus par le conseil régional et la chambre régionale d’agriculture d’Ile-de-France, Florentin Genty et son frère Germain du…
Disparition de Marc Picard, éleveur laitier et administrateur de la FNPL
Eleveur laitier dans la Meuse et administrateur de la fédération nationale des producteurs de lait, Marc Picard est décédé le 24…
Pacifica et Groupama annoncent une augmentation de l’assurance récolte de 10 à 25 % en 2022
Chez Pacifica et Groupama, une hausse des primes de l’assurance multirisque climatiques est prévue en 2022. Pour ces Pacifica,…
Le Crédit agricole lance un fonds d’investissement d’1 milliard d’euros pour les filières agricoles
Dans le cadre de la présentation, le 1er décembre, de son «projet sociétal», dont les « transitions agricoles et…
Publicité