Aller au contenu principal
Font Size

Parcelles agricoles près des zones habitées
Les arrêtés anti-pesticides près des habitations ne sont pas réglementaires

L’arrêté déposé par le maire de Langouët en Bretagne a été rejeté par le tribunal administratif. Pourtant, des décisions d’interdire l’épandage de pesticides à moins de 150 m des habitations sont prises dans d’autres communes. Christiane Lambert préconise une solution au cas par cas.

© Marie-Annick Carré

Le mardi 27 août, le tribunal administratif de Rennes a suspendu l’arrêté contre les pesticides dans un rayon de 150 m autour des habitations pris dans la commune de Langouët en Ille-et-Vilaine. Daniel Cueff, maire du village, a été jugé non compétent pour décider d’une telle mesure apprend-on dans Terra.

Pourtant, d’autres municipalités semblent prêtes à en découdre. A Revest-des-Brousses dans les Alpes de Haute-Provence, un arrête similaire a été signé. Et cette semaine, c’est le maire PRG d’Epron, commune située près de Caen, qui a décidé de leur emboîter le pas. Franck Guéguéniat explique sa décision dans Ouest-France.

Dans une tribune au quotidien Le Monde, c’est un collectif de représentants d’associations écologistes, dont Nicolas Hulot, qui demande à l’Etat de renoncer à poursuivre ces « maires courage » qui veulent signer des arrêtés pour une zone de non-traitement près des habitations.

Sur Radio Classique, le 28 août, Christiane Lambert, était l’invitée de l’économie. La présidente de la FNSEA, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, s’interroge : « pourquoi pas 200, pourquoi pas 300 ? Chaque maire ne peut pas décider comme ça. » Et de se prononcer en faveur de solutions « au cas par cas » pour protéger les riverains des pesticides. Ses propos sont repris également dans Agri 85.

Le débat se poursuit, notamment sur les réseaux sociaux. Et le fossé se creuse entre les parcelles de terre cultivées et les jardins des néo-ruraux.

 

Ecouter aussi Didier Guillaume le 4 septembre sur Europe 1 : " Il n'est pas question " d'une distance de 150 m.

Lire aussi Les pesticides près des habitations de moins en moins tolérés par les non-agriculteurs

et dans Réussir Vigne " Avec ces ZNT, ce sont des milliers d'hecates de vignes qui vont être arrachés".

Les plus lus

[Vidéo] Un record pour le prix de l'agneau
La première semaine de juin, le prix de l'agneau a atteint 6,56 €/kg, selon l'Institut de l'élevage. Soit une hausse de +9% par…
Météo - Emmanuel Buisson de Weather Measures : « vers un été un peu plus chaud que la normale avec une grande instabilité »
La pluie est revenue mais suffira-t-elle à éloigner le spectre d’une sécheresse ou d’une canicule pour 2020. Comment se présente…
[VIDEO] Une première étape vers une retraite à 85 % du SMIC pour tous les agriculteurs
La commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale a adopté, le 10 juin, la proposition de loi d’André Chassaigne (PCF…
Crédits carbone : un premier contrat signé dans le secteur agricole
Le paiement des agriculteurs pour service environnemental rendu, les PSE, c’est parti ! Un premier contrat de vente de CO2 a été…
[Déconfinement] Les enfants d'agriculteurs auraient dû être « prioritaires » pour le retour à l'école ?
Le 22 juin, tous les élèves scolarisés en France, de la maternelle au collège, vont retrouver le chemin de l’école. Ainsi en a…
Protéger les jeunes bovins des fortes chaleurs 
Bovins Viande
Le bardage bois amovible ou le filet brise-vent représente un bon compromis entre investissement et efficacité pour ménager une…
Publicité