Aller au contenu principal

Portail Réussir: le média dédié à l'agriculture, l'agroalimentaire et l'alimentation.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Parcelles agricoles près des zones habitées
Les arrêtés anti-pesticides près des habitations ne sont pas réglementaires

L’arrêté déposé par le maire de Langouët en Bretagne a été rejeté par le tribunal administratif. Pourtant, des décisions d’interdire l’épandage de pesticides à moins de 150 m des habitations sont prises dans d’autres communes. Christiane Lambert préconise une solution au cas par cas.

© Marie-Annick Carré

Le mardi 27 août, le tribunal administratif de Rennes a suspendu l’arrêté contre les pesticides dans un rayon de 150 m autour des habitations pris dans la commune de Langouët en Ille-et-Vilaine. Daniel Cueff, maire du village, a été jugé non compétent pour décider d’une telle mesure apprend-on dans Terra.

Pourtant, d’autres municipalités semblent prêtes à en découdre. A Revest-des-Brousses dans les Alpes de Haute-Provence, un arrête similaire a été signé. Et cette semaine, c’est le maire PRG d’Epron, commune située près de Caen, qui a décidé de leur emboîter le pas. Franck Guéguéniat explique sa décision dans Ouest-France.

Dans une tribune au quotidien Le Monde, c’est un collectif de représentants d’associations écologistes, dont Nicolas Hulot, qui demande à l’Etat de renoncer à poursuivre ces « maires courage » qui veulent signer des arrêtés pour une zone de non-traitement près des habitations.

Sur Radio Classique, le 28 août, Christiane Lambert, était l’invitée de l’économie. La présidente de la FNSEA, la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles, s’interroge : « pourquoi pas 200, pourquoi pas 300 ? Chaque maire ne peut pas décider comme ça. » Et de se prononcer en faveur de solutions « au cas par cas » pour protéger les riverains des pesticides. Ses propos sont repris également dans Agri 85.

Le débat se poursuit, notamment sur les réseaux sociaux. Et le fossé se creuse entre les parcelles de terre cultivées et les jardins des néo-ruraux.

 

Ecouter aussi Didier Guillaume le 4 septembre sur Europe 1 : " Il n'est pas question " d'une distance de 150 m.

Lire aussi Les pesticides près des habitations de moins en moins tolérés par les non-agriculteurs

et dans Réussir Vigne " Avec ces ZNT, ce sont des milliers d'hecates de vignes qui vont être arrachés".

Les plus lus

Vignette
Le suicide des agriculteurs, réalité dans la vie et sur les écrans
La profession agricole est la plus touchée par le phénomène dramatique du suicide. Un fléau contre lequel des mesures de…
Vignette
Julia Landrieu interprète sa version agri de « Balance ton quoi »
Des cheveux longs blonds et une voix douce, comme la chanteuse Angèle. Alors pourquoi ne pas se lancer ? Sur Twitter, Julia…
Vignette
Trois poulaillers incendiés dans l'Orne et l'ombre des activistes anti-élevage
Ils étaient vides, heureusement. Trois poulaillers ont été incendiés dans la nuit du 16 au 17 septembre et les inscriptions…
Vignette
Sophie-Elodie, maraîchère candidate à « L’Amour est dans le pré »
Karine Le Marchand a rechaussé ses bottes et « L’Amour est dans le pré » est reparti pour un tour. Le très médiatique show…
Vignette
L’attrait pour les médecines alternatives rend nécessaire une évolution du cadre réglementaire
Les médecines alternatives en santé animale séduisent de plus en plus vétérinaires et éleveurs. Les formations se développent.…
Vignette
Cognac - Un marché basé sur l’export qui continue à progresser
Le cognac est un produit haut de gamme qui fait le prestige de la France… à l’étranger. 98 % du spiritueux charentais est vendu…
Publicité