Aller au contenu principal

Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs

Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et moyenne taille » estiment les agriculteurs méthaniseurs de France. La baisse de tarif proposée serait « beaucoup plus pénalisante pour les projets agricoles que pour les projets industriels ». Les agriculteurs s’opposent à cette baisse annoncée et ont l’intention de le faire savoir.

© Dominique Poilvet

Les agriculteurs méthaniseurs de France ne sont pas contents. En cause : le nouveau cadre tarifaire en projet actuellement, qui, selon eux, « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et moyenne taille ». La baisse de tarif proposée serait en effet « beaucoup plus pénalisante pour les projets agricoles que pour les projets industriels ». Ce que le gouvernement prépare est « l’assassinat de la filière gaz vert agricole », n’hésitent-ils pas à dire. « Les mots sont forts », mais « ils correspondent à la situation que s’apprête à vivre les agriculteurs qui produisent et injectent dans le réseau public du biométhane issu de la biomasse agricole », affirme les méthaniseurs dans leur communiqué.

Une demande d'arbitrage par le Premier ministre

L’Association des agriculteurs méthaniseurs de France (AAMF) demande le report de la réunion du Conseil supérieur de l’énergie prévue le 15 septembre et la mise en place « d’une véritable concertation avec les organisations agricoles représentatives ». Elle en appelle à l’arbitrage du Premier ministre. « Il y a loin de la parole aux actes », tempêtent encore les agriculteurs. Et de rappeler les propos d’Emmanuel Macron : « La transformation de nos exploitations agricoles vers le bio et la qualité, l’investissement dans les énergies de demain, sont à l’ordre du jour ». L’AAMF annonce qu’elle a l’intention de communiquer à ce sujet.

Lire aussi « Des précautions et une charte nécessaires pour préserver l’avenir de la méthanisation »

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Publicité