Aller au contenu principal

Les agriculteurs interpellent les consommateurs

Barbecue géant organisé par les agriculteurs à Montparnasse.
© Marie-Annick Carré (archives)

Dans les villes, sur les sites. L'agriculture est partout cette semaine. Souriez, vous êtes cernés.

Ca commence ce lundi 9 octobre à Lyon. Les éleveurs de brebis vont occuper la place Bellecour, sous les bannières de la FNSEA, des Jeunes Agriculteurs et de la FNO, la fédération nationale ovine. Risque de bouchons et de crottes de mouton sur le pavé. Les pâtres ne sont pas contents du plan loup prévu pour cinq ans à partir de 2018. Ils veulent pouvoir continuer à défendre leurs troupeaux, d’où le bras de fer avec les ministères de la Transition écologique et solidaire et celui de l’Agriculture.

Autre protestation, celles des éleveurs indignés de la Saône-et-Loire. « Stop aux viandes bashing : laissez-nous manger tranquillement ! », c’est l’intitulé de la pétition qu’ils invitent à signer. « La viande contribue à l’équilibre alimentaire » rappellent-ils en s’appuyant sur les recommandations du Programme national nutrition santé (PNNS). La pétition est en ligne sur change.org. Lancée il y a 6 jours, elle compte ce 9 octobre 1383 signatures.

Mercredi, le 11 octobre, une autre manifestation, pacifique et sympathique, est prévue dans la capitale. La fédération d’exploitants agricoles connue pour être le « syndicat majoritaire », a décidé de se faire entendre. Pour les suivre dans cet élan de communication, les JA, le syndicat de la même famille mais qui rassemble les plus jeunes, se joignent au mouvement. « Votre alimentation a un prix, notre métier a un prix ». Les mots sont lancés et ils s’accompagnent d’un « save the date » pour cette invitation  place de la République à Paris. Des producteurs de toutes les régions de France vont organiser un vaste marché paysan où il sera possible de découvrir et déguster les produits. L’occasion aussi de discuter, d‘échanger sur le métier d’agriculteur, sur leurs pratiques, sur ce qu’ils attendent des Etats généraux de l’alimentation… Et pour les plus joueurs, des animations autour du sujet le plus sensible du moment : le prix des produits agricoles et la part qui revient à celui qui cultive la terre et élève les animaux. Les paysans seront là de 9 h à 16 h. Température annoncée entre 12 et 20°. Soleil et nuages mais pas de pluie prévue. Laissez-vous tenter par une pause du midi en immersion dans les campagnes françaises, à la sortie du métro. Histoire de changer des fast-food.

Et pour finir la semaine, que diriez-vous d’un petit Marché des Terres de France ? Encore un événement parisien organisé par la Fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles avec la fédération de l’Yonne. Ca se passe dimanche 15 octobre, dans le 20e, à partir de 8h, rue de la Chine. Mais ne cherchez pas de lechees sur les étalages !

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres
  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde…
Publicité