Aller au contenu principal

Communication
Les agriculteurs en réseaux sociaux pour diffuser des ondes positives

Ils ont décidé de ne pas se cacher et de réagir à l’Agribashing en communicant sur les réseaux sociaux. Certains choisissent YouTube, d’autres Facebook, d'autres Twitter… Les exemples ne manquent pas. Et les idées non plus dans la tête de ces agrinautes. Retour sur quelques expériences.

Difficile aujourd’hui de communiquer sans Internet. L’agriculture ne fait pas exception et désormais, les réseaux sociaux sont dans le pré et dans les étables. Les agriculteurs communiquent via Facebook, Twitter, Instagram, YouTube… Face à l’Agribashing, il faut montrer la réalité du terrain, expliquer son métier, dialoguer avec les consommateurs. Une communication nécessaire pour ne pas laisser la parole qu’aux seuls détracteurs de la profession agricole.  

Si les supports numériques varient, l’objectif est toujours le même : partager son expérience pour créer du lien entre producteur et consommateur, redonner une image positive à l’agriculture, redonner confiance aux consommateurs. En retour, l’agriculteur attend une meilleure reconnaissance de son travail, un meilleur respect de la place qu’il occupe dans la société.

Les initiatives sont nombreuses et certains agriculteurs sont désormais connus sur les réseaux sociaux. C'est le cas d'Antoine Thibault, éleveur laitier de l’Eure apparu sur la toile au moment des présidentielles de 2017. Au départ, une idée simple.  « Je me suis dit : je vais montrer ce qui se passe sur ma ferme », explique l’acteur du web au micro de l’Agriculteur normand. Devenu Agriskippy sur YouTube, il rassemble aujourd’hui 15 600 abonnés sur sa chaîne et est suivi par plus de 10 000 « followers » sur Twitter.

Autre région, autre support de communication. Dans les Deux-Sèvres, les Jeunes Agriculteurs ont décidé d’être actifs sur Facebook. Théo, Honoré, Florent, Alexia, Mathias et David et les autres ont créé un groupe pour poster « une publication régulière baptisée #Endirect », rapporte Agri 79.  Depuis 4 mois chaque semaine, un agriculteur « présente une des tâches qu’il a réalisée dans sa semaine de travail ». Le 4 octobre, opération semis de méteil, un mélange de céréales et de légumineuses destiné à l'alimentation animale. L'occasion d'expliquer que les éleveurs cherchent à être plus autonomes dans l'alimentation du troupeau, en réduisant l'achat d'aliments extérieurs et en particulier la dépendance au soja OGM américain.

 

Deux exemples parmi d'autres, très nombreux. Plusieurs agriculteurs YouTubers, notamment, sont désormais connus et contribuent à rapprocher deux mondes qui ne demandent peut-être qu'à mieux se connaître.

 

Lire aussi dans La Croix : Critiqués, les agriculteurs veulent se faire entendre ,

« Ma vie d'agriculteur » sur les réseaux sociaux ,

« T’as voulu voir le président »,

Etienne le youtubeurre sur Radio Sud,

Les acteurs de l'agriculture s'engagent dans une communication positive,

Un youtubeur filme un élevage lamballais

et [Vidéo]  Le YouTubeur Etienne Fourmont montre comment il se sert du soleil pour repousser le maïs

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Samuel Vandaele, président des Jeunes Agriculteurs de France : « Pour une agriculture jeune, dynamique et durable »
Il faut rajeunir la profession agricole. C’est la volonté du syndicat des Jeunes Agriculteurs. Pour y parvenir, son président,  …
Publicité