Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Vision de l’agriculture
Les acteurs de l’agriculture s'engagent dans une communication positive

Concours vidéo, chaînes YouTube, les professionnels de l’agriculture peuvent aussi être des communicants. Un deuxième métier qui leur permet de parler de ce qu’ils connaissent le mieux : leur premier métier. Une vraie passion et une seule mission :  redorer l’image de l’agriculture.

« La communication positive » est l’idée qui a inspiré les Jeunes Agriculteurs de la Marne pour lancer leur premier concours vidéo. Sur le thème « ensemble cultivons notre communication pour abattre les a priori sur l’agriculture », le challenge est ouvert et le syndicat attend la participation de l’ensemble du monde agricole : « les agriculteurs mais aussi les salariés d’exploitations, de coopératives, de banques, d’assurances, d’entreprises para-agricoles… », explique le journal La Marne agricole. Les vidéos sont à poster sur la page Facebook L’agriculture et Moi jusqu’au 12 juillet.

« Une communication active et positive », il en est aussi question dans l’Agriculteur normand. Face aux différents enjeux sociétaux, il y a « urgence à renouer une communication », affirme le journal départemental. Le 13 juin prochain, les Prairiales du Pin, dans l’Orne, proposeront un débat sur ces attentes et leurs enjeux pour l’élevage. Antoine Thibault, agriculteur normand et animateur de la chaîne YouTube Agriskippy, sera présent pour échanger lors de cette conférence sur le thème : « Et si les attentes de la société devenaient une chance pour l’élevage ? ».

Les agriculteurs présents sur les réseaux participent largement à cette communication positive voulue par le monde agricole pour lutter contre l’agribashing.

Parmi eux, l’agri youtubeurre sarthois Etienne qui vient, comme chaque semaine, de poster une vidéo. Cette fois, il présente un bâtiment 4 étoiles, celui de ses vaches laitières.

Vous aimerez aussi

De la sécurité avec des méteils semés sous couvert de prairies
Bovins Viande
Chez Denis Briantais en Indre-et-Loire. L’éleveur s’est relevé des crues de 2016 et a passé 2018 sans trop de problèmes, grâce en…
Les évolutions du climat seront rapides, fortes et irréversibles
Lait
Dans le Massif central, une analyse fine des changements climatiques montre des divergences par rapport aux grandes tendances. Le…
Vignette
Nouvelle intrusion : un député de la France Insoumise se filme dans un élevage porcin
Bastien Lachaud, député LFI de Seine-Saint-Denis, s’est introduit illégalement dans un élevage porcin. La FNSEA et les Jeunes…
Fipso s’adapte à la demande des marchés
Porc
Aux côtés d’un porc conventionnel de qualité qui représente la majorité de ses volumes, Fipso développe des productions…
Des leviers pour améliorer l’autonomie protéique de la filière poulet de chair
Volailles
Pour répondre à la demande croissante de matières premières locales et non OGM, différentes voies sont explorées pour trouver des…
Quatre systèmes fourragers décortiqués
Bovins Viande
Inosys - réseaux d’élevage des Pays de la Loire et des Deux-Sèvres - a comparé, pour un naisseur-engraisseur avec 70 vêlages,…
Publicité