Aller au contenu principal

Les 5 articles qu'il ne fallait pas rater cette semaine : une étude européenne, un ministre au sujet d'Egalim 2, une petite étiquette, deux candidats verts et une vente contestée

Au cas où vous seriez passé à côté, voici les 5 articles qu'il ne fallait pas rater cette semaine. Petit retour sur l'actualité agricole et alimentaire.

© mohamed Hassan / Pixabay
Arbre
© Pixabay

1 -   Une nouvelle étude prévoit une forte baisse de la production agricole européenne

Des chercheurs d’une université allemande estiment que la stratégie européenne de la ferme à la table devrait conduire à une chute importante de la production agricole européenne sans forcément répondre aux objectifs d’amélioration des émissions de gaz à effet de serre du Green Deal.

 

 

JulienDenormandie
© Nathalie Marchand

2 - « Les sénateurs veulent remettre en cause l’architecture d’Egalim 2 », déplore Julien Denormandie

Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, affirme dans une interview accordée à Agra Presse et Réussir le 20 septembre qu’il assumera sa mission jusqu’au « dernier quart d’heure » de la mandature. D’ici là de gros dossiers sont sur la table : Egalim 2 (actuellement examinée au Sénat), l’assurance récolte, la présidence française de l’Union européenne.

 

 

BienEtreAnimalEtiquette
© Capture d'écran Youtube

3 - Bien-être animal : les six choses à savoir sur la petite étiquette qui monte

Lancée en 2019, l’Etiquette bien-être animal s’étend sur le poulet et devrait apparaitre d’ici 2022 sur le porc. Ses initiateurs espèrent qu’elle s’impose à terme dans l’Union européenne.

 

 

JadotRousseau
© EELV

4 - Yannick Jadot contre Sandrine Rousseau, leurs idées sur l’agriculture

Avec respectivement 27,7% et 25,14% des voix, l’eurodéputé Yannick Jadot et l’économiste Sandrine Rousseau sont qualifiés à l’issue du premier tour des primaires écologistes qui ont rassemblé quelque 106 000 votants. Le deuxième tour se tient du 25 au 28 septembre. D’ici là zoom sur leurs parcours, programmes et déclarations en lien avec l’agriculture.

 

 

Grignon
© Grignon 2000

5 - « La vente de Grignon n’est plus nécessaire à l’Etat »

Après la manifestation le 11 septembre et l’annonce d’un recours par la Communauté de communes Cœur d’Yvelines, Grignon 2000 reste mobilisée pour faire annuler la vente du domaine de Grignon au promoteur immobilier Altarea. Interview croisée de Georges d’Andlau et Hervé Lecesne (président de Nactis) et Mathieu Baron, respectivement coprésidents et délégué général de l’association portant le projet Grignon 2026.

Les plus lus

Jeune et agriculture
Les jeunes ont une opinion bien tranchée sur l’agriculture
Les 18-35 ans ont une image moins positive de l’agriculture que l’ensemble de la population française et attendent qu’elle joue…
100 euros
L’indemnité inflation de 100 euros pour les agriculteurs en cinq questions-réponses
Qui va bénéficier de l’indemnité inflation de 100 euros annoncée par le gouvernement ? Comment ? Quand et par qui sera-t-elle…
Xavier Niel nomme un « Paysan-directeur » à la tête de la ferme d’Hectar
Christophe Naudin, 39 ans, devra gérer la ferme pilote de 250 hectares en polyculture de céréales et élevage bovin en « …
L’Aspa : une allocation pour ceux qui disposent de peu de ressources pour leur retraite
L’Aspa, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées est prévue pour permettre aux personnes disposant d’une faible retraite de…
Betteraves
Cristal Union recherche 7000 hectares de betteraves pour saturer ses usines
Le groupe coopératif sucrier cherche des surfaces supplémentaires pour améliorer le fonctionnement de ses usines de Sainte-Emilie…
Assemblée nationale
[Mise à jour] Egalim 2 définitivement adoptée : quels changements pour les agriculteurs ?
La loi Egalim 2 est définitivement adoptée après l'ultime vote du Sénat jeudi 14 octobre au soir. Retour sur ses principales…
Publicité