Aller au contenu principal

L’équitable français arrive dans nos assiettes

© lamarqueduconsommateur

Jusqu’à présent, le commerce équitable, c’était surtout le café ou les bananes dont l’achat garantit la juste rémunération des producteurs « du sud ». Depuis juillet 2014, la loi dite « Hamon » permet cette mention « équitable » sur des produits français. A trois conditions : contractualisation entre producteurs et distributeurs pour au moins trois ans, prix minimum garanti au producteur et versement d’une prime de développement collective aux groupes de producteurs , même en cas de baisse des cours.

La crise du porc, la crise du lait, ont amené les producteurs français à s’intéresser eux aussi à un prix rémunérateur et stable. La grande distribution leur a emboîté le pas, à l’instar de Carrefour et de sa marque de lait « C’est qui le patron ? ».  Le concept de commerce équitable « made in France » est né. Pour preuve, les premières « assises nationales » se sont tenus le jeudi 8 décembre 2016.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité