Aller au contenu principal

Le tatouage comestible libère les fruits de leurs emballages

© Bespoke Laser UK

Les étiquettes vont bientôt faire place au natural branding qui consiste à marquer la peau des fruits et légumes au laser. Avec pour objectif de réduire notre production et notre consommation d'emballages. 

Ça se passe en Belgique et c'est la société Delhaize qui s’est lancée le défi d’économiser jusqu’à 13 tonnes de déchets liés au marquage des fruits et légumes commercialisés dans ses enseignes. Pour cela, elle fera appel à la technique du natural branding (ou marquage naturel en français), consistant à "tatouer" les fruits et légumes au laser pour y indiquer les informations relatives aux normes européennes de traçabilité.

Le Natural Branding se démocratise

Le procédé consiste à enlever une fine couche de la peau du fruit ou du légume à l'aide d'un faisceau lumineux. La technique n’altère en rien la saveur, le parfum ou la conservation du produit. Il s'agit donc d'un tatouage comestible. Approuvé par les autorités européennes en 2013, il commence doucement à être testé sur certains produits aux Pays-Bas, au Royaume-Uni ou en Suède. Cette technique, si elle se démocratise, permettrait aux grandes enseignes de diminuer leurs déchets liés aux emballages et à l’étiquetage des fruits et légumes.

Lire l'article sur clubsandwich konbini

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité