Aller au contenu principal

Le salon de l'agriculture 2021 est annulé

La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est officiellement annulée. Les membres de la CAF (Conseil Français de l’Agriculture) ont tranché ce 13 octobre. Les organisateurs réfléchissent à rendez-vous décentralisé, notamment pour le concours général agricole. Tous les concours d'animaux sont, en revanche, annulés.

© L'incontournable rendez-vous entre les parisiens et le monde agricole n'aura pas lieu en 2021, conséquence de l'épidémie de coronavirus.

Interrogé par Agra fin septembre, Jean-Luc Poulain, président du Salon international de l'Agriculture (SIA), se montrait déjà pessimiste. Ce 13 octobre, le Conseil Français de l'Agriculture a décidé d'annuler l'édition 2021, porte de Versailles. Le salon de l'Agriculture devait se tenir du du 27 février au 07 mars 2021. "C'est la mort dans l'âme que l'on fait une telle annonce, mais pour le plus grand salon de France, il faut commencer à engager beaucoup d'argent plusieurs mois à l'avance. Dans le contexte, ce serait suicidaire", a-t-il déclaré sur France Info le soir même.

Le concours général agricole dans trois ou quatre villes de province

Les organisateurs espèrent cependant maintenir un rendez-vous. Le SIA 2021 pourrait donc trouver une alternative décentralisée pour le Concours général agricole des produits. «Des éléments du salon auront tout de même lieu», précise Jean-Luc Poulain à Agra Presse. «Le salon aura lieu sous une autre forme, plus restreinte». En accord avec le ministère de l'Agriculture, le concours général agricole (CGA) des produits se tiendra «dans trois ou quatre villes de province». Comme il y a au total 6 000 jurés, l'idée est de séparer les concours en plusieurs endroits afin de respecter la jauge.

Pour Jean-Luc Poulain, le maintien du concours général agricole des produits est d'autant plus important que "les ventes de produits médaillés en ligne ont sensiblement augmenté depuis le confinement. Donc c'est intéressant pour nous mais aussi pour les consommateurs."

Pas de concours d'animaux

Tous les concours des animaux sont, eux annulés. Une majorité de races s'est exprimée contre sa tenue cette année. Une alternative au Hall des régions sera proposée au travers de marchés de produits fermiers à Paris et en province.

Où accueillir le président de la République pour parler agriculture ?

Enfin, les organisateurs recherchent un lieu à Paris pour accueillir professionnels et politiques - dont le président de la République - pour une journée de débat, autour notamment du thème de la «souveraineté». «Nous allons essayer de garder les débats médiatiques qui ont lieu chaque année entre politiques et professionnels», souhaite Jean-Luc Poulain.

Avec la crise du coronavirus, les jauges réduites ont provoqué l'annulation de nombreux salons. Dès septembre, Jean-Luc Poulain indiquait : "même si la jauge revenait à 5000 personnes - elle est actuellement de 1000 personnes - c'est compliqué. 5000 personnes, c'est le nombre de salariés et d'exposants». Enfin sur le plan commercial, «la situation sanitaire interroge les professionnels, et je les comprends". En effet, une petite journée du SIA, c'est au bas mot 50 000 visiteurs !

Plusieurs points de vente à Paris et en province

"J'ai demandé à la mairie de Paris si les producteurs pouvaient tenir plusieurs points de vente cette semaine-là, sous forme de marchés dans Paris, a précisé le président du SIA sur France Info. J'ai eu un accueil assez favorable d'Audrey Pulvar, adjointe chargée de ce dossier. Donc maintenant reste à voir comment on l'organise. On pourrait aussi démultiplier ces points de vente en province".

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité