Aller au contenu principal

Le prix du GNR flambe, mais que paient vraiment les agriculteurs ?

En un mois, le prix du gazole non routier a pris 10 centimes d’euros dépassant un euro. Mais comment se décompose vraiment le prix du GNR pour les agriculteurs ? Explications.

GNR
Le GNR connaît aussi une forte hausse pour atteindre 1,08 euro le litre le 20 octobre contre 0,76 euro début janvier 2021.
© Réussir JC Gutner

Si le gazole flambe, le Gazole non routier (GNR) connaît aussi une forte hausse pour atteindre 1,08 euro le litre le 20 octobre contre 0,76 euro début janvier 2021, soit une hausse de près de 30 centimes le litre.
Mais comment se décompose la construction de ce prix ? Quel est le poids du prix du baril, des taxes, du transport ?

 

  1. Le prix du brent s’élevait à 74,49 dollars le baril (159 litres de pétrole) en septembre 2021, selon le ministère de la Transition écologique citant Reuters et la direction générale de l’énergie et du climat (DGEC). Soit après conversion un pétrole à 0,404 euro le litre.
     
  2. A ce prix doit s’ajouter le coût du raffinage que la DGEC estime à 3,86 dollars le baril en septembre 2021 pour le gazole. Soit après conversion une marge brute de raffinage de 0,02 euro le litre.
     
  3. S’ajoute la marge brute pour les frais de transport et de distribution estimée à 0,163 euro le litre de gazole selon la DGEC. Un coût plus élevé pour le GNR que pour le gazole, selon la FNCuma, et que nous estimons à 0,30 euro le litre. Soit un prix hors taxes pour le GNR de 72,4 centimes d’euros le litre (0,404 + 0,02 + 0,30 = 72,4)
     
  4. A cela s’applique la Taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) de 0,1882 euro le litre pour le GNR (contre 0,5940 pour le gazole). Les agriculteurs se font rembourser une partie de cette taxe, restant à leur charge 0,0386 euro. Soit un prix après TICPE et hors TVA de 91,22 centimes d’euros le litre (18,82 + 59,4 = 92,22)

    Lire aussi : Flambée du GNR : les entreprises de travaux agricoles demandent le remboursement anticipé de la TICPE
     
  5. Dernière couche de taxe, la TVA à 20% qui s’applique sur l’ensemble.

    Soit un coût total pour l’agriculteur de 1,09 euro le litre de GNR et 0,94 après remboursement d’une partie de la TICPE.

La TICPE est calculée avant remboursement.

Les plus lus

Nicolas Meyrieux, youtubeur et comédien.
Ce célèbre youtubeur a radicalement changé sa vision de l’agriculture
« Je ne pense pas qu’on puisse vivre de la permaculture », c’est le constat de Nicolas Meyrieux, comédien, auteur de vidéos et de…
Vaches en France
La fin des aides Pac pour l’élevage demandée par une initiative citoyenne européenne
Bruxelles vient d’enregistrer une initiative citoyenne européenne qui demande l’arrêt des subventions pour l’élevage et réclame…
Les agriculteurs ukrainiens tentent de semer dans des champs minés
Héros de la deuxième ligne, les agriculteurs ukrainiens participent à l’effort de guerre en continuant coûte que coûte à…
Remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
[Vidéo] AgroParisTech : de jeunes diplômés appellent leurs camarades agronomes à déserter
La cérémonie des remises de diplômes d’ingénieurs agronomes 2022 de la grande école parisienne AgroParisTech a été marquée par le…
exploitation agricole du sud de la France
Perte de 6 millions d’exploitations agricoles d’ici à 2040 : quel pays résistera le mieux en Europe ?
Le nombre de fermes dans l’Union européenne devrait passer de 10 à 3,9 millions entre 2016 et 2040 selon une étude européenne. Un…
Discours de 8 jeunes diplômés lors de la remise des diplômes 2022 d'AgroParisTech
Découvrez la réaction d'AgroParisTech au discours choc de 8 étudiants
L’école d’ingénieur en agronomie répond dans un communiqué au buzz créé par la vidéo du discours radical de huit de ses jeunes…
Publicité