Aller au contenu principal

Le PJLEgalim : un gros morceau à avaler pour les parlementaires

© Jean-Charles Gutner

En entrée : la souveraineté alimentaire de la France. En plat : la promotion des choix alimentaires favorables pour la santé et respectueux de l'environnement. En dessert : l'accès à une alimentation durable et de qualité pour tous. Voilà le menu des députés jusqu'au 29 mai. L'enjeu du PJLEgalim est déterminant. Il porte la politique alimentaire des années à venir et les changements au niveau de la production, de la distribution et de la consommation qui vont en découler.

C’est parti. Les députés vont en manger pendant huit jours. La discussion publique du projet de loi pour « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et agroalimentaire et une alimentation saine et durable » débute ce mardi et va durer jusqu’au 29 mai. Connu dans l’hémicycle sous le nom de code PJLEgalim parce qu’il est l’aboutissement de Etats généraux de l’alimentation, le projet de loi risque d’être assez indigeste. Pas moins de 2697 amendements ont été déposés par les députés et le gouvernement, de quoi alimenter des débats jusque tard dans la nuit. Le projet de loi sera ensuite examiné par le Sénat la semaine du 25 juin. Pour chacune des assemblées parlementaires, une seule lecture est prévue. C’est ce qu’on appelle une procédure accélérée. A l’issue de ces deux examens, une commission mixte paritaire réunissant les deux chambres sera réunie. Un texte définitif sera alors proposé et soumis au vote de l’assemblée nationale, courant juillet. La copie comprendra des habilitations à prendre certaines mesures par ordonnance et le gouvernement disposera d’un délai supplémentaire pour faire paraître ces ordonnances. Affaire à suivre donc, l’été sera chaud.

Plus d'infos sur le site du ministère de l'Agriculture.

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
Alerte aux semences d’origine inconnue dans les boîtes aux lettres
  Vous avez reçu des semences à votre domicile sans les avoir jamais commandées. Le ministère de l’Agriculture met en garde…
Publicité