Aller au contenu principal
Font Size

Attaques d'élevage : le loup regagne du terrain en France

Sur la carte de l'Observatoire du loup, il ne reste que cinq départements où « l'absence du canidé est certaine ». Le loup étend son territoire. Récemment, des brebis en ont probablement fait les frais dans le Pas-de-Calais.

© The Wasp Factory / flickr

Les effectifs du loup en France sont en progression. En 2018, l'Office national de la Chasse et de la faune sauvage (ONCFS) estimait leur nombre à 530 individus, contre 430 un an auparavant.

Sur la carte de dispersion du loup en France, le Pas-de-Calais est « rouge », c'est à dire qu'il s'agit d'un « département sous dispersion », où le canidé « disperse avant de s'établir définitivement ».

« Dans la nuit du 19 au 20 novembre 2019, un éleveur près de Nabringhen (62) a vu son troupeau décimé par un animal encore non identifié », révèle Terres et Territoires. « Vers 10 h, j’ai découvert le troupeau éparpillé dans la parcelle, six brebis tuées et deux blessées », raconte l’éleveur sur sa page Facebook.

 

LoupBergerie

 

Et les ovins ne sont pas les seules victimes. « L’extension numérique et géographique du loup laisse à penser que la cohabitation entre ce prédateur et les cheptels bovins allaitants va devenir vraiment compliquée si des mesures énergiques ne sont pas prises pour endiguer la progression de l’espèce », écrit François d’Alteroche dans Réussir Bovins Viande.

 

Le loup serait donc bien présent en France, à la reconquête d’un territoire jadis plus vaste. En Normandie, par exemple, « des collines du Perche aux falaises du Pays de Caux, et de la Bresle jusqu’au Couesnon, on le trouvait partout jusqu’aux années 1880 », peut-on lire dans L’Agriculteur normand. C’est un livre paru chez Orep Editions, « Le loup en Normandie », qui retrace cette histoire. Son auteur, Jean-Marc Moriceau, professeur à l’Université de Caen et historien des campagnes françaises, s’interroge sur l’éventuel retour des loups dans cette région.

 

LoupNormandie

 

Lire aussi dans Réussir Bovins Viande Le seuil de viabilité démographique du loup est atteint

ainsi que   Les loups, plus nombreux, prennent goût aux bovins,

dans Réussir Pâtre La prédation étend son nombre,

Le zéro prédation ciblé par les tirs létaux , Cinq cents loups et toujours trop d'ours

et Comment estimez-vous le nombre de loups ?

et dans l'Agriculteur charentais Le loup serait-il de retour ?

Et pour les amateurs de BD, Le loup, roman graphique de Jean-Marc Rochette aux éditions Casterman.

Les plus lus

Moisson record : avec 173,98 q/ha un néo-zélandais bat le record de rendement en blé
Eric Watson, agriculteur néo-zélandais d’Ashburton, bat pour la deuxième fois consécutive le record du rendement en blé avec une…
Louis Bodin
[VIDEO] Quand le Mr. Météo TF1, Louis Bodin, conduit une moissonneuse-batteuse !
Le groupe agricole Noriap des Hauts-de-France et Seine-Maritime invite Louis Bodin, ingénieur-prévisionniste-météorologue, à…
Qui est Julien Denormandie nouveau ministre de l'Agriculture ?
Le secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, a annoncé, le 6 juillet, la nomination de Julien Denormandie au poste de…
Julie Bléron, référente agricole de gendarmerie
Dans l’Orne, la gendarmerie a une spécialiste du monde agricole
Julie Bléron est référente agricole de gendarmerie. Sa mission est de recréer un lien entre la gendarmerie et l’agriculture. Avec…
Urine
Le pipi des Parisiens au service de l’agriculture
Comment réduire l’utilisation des engrais chimiques dont l’usage contribue au changement climatique et menace les milieux…
Joseph Boussion & Hugo Clément
Loup abattu - le berger Joseph Boussion recadre Hugo Clément : la vidéo vue plus d’un million de fois
Dimanche 5 juillet, un loup est abattu au col du Lautaret, en Hautes-Alpes. Cet abattage légal est-il normal ? Entre indignation…
Publicité