Aller au contenu principal

Le Conseil scientifique Covid-19 compte désormais un vétérinaire dans ses rangs

Le Docteur vétérinaire Thierry Lefrançois vient de rejoindre le Conseil scientifique Covid-19, en charge de conseiller le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus. Depuis plusieurs mois, l’académie vétérinaire de France (AVF) soulignait l’importance d’associer davantage l’expertise vétérinaire à la gestion de la crise, conformément au concept « One Health ».

© Jernej Furman / flickr

Le gouvernement et le Professeur Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique Covid-19, ont décidé d’intégrer un vétérinaire au sein de ce conseil qui a en charge de conseiller le gouvernement dans la lutte contre le coronavirus.

C’est le Docteur vétérinaire Thierry Lefrançois, expert du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) et inspecteur de santé publique vétérinaire (ISPV) qui a été choisi pour occuper cette fonction.

L’académie vétérinaire de France (AVF) salue cette décision qu’elle avait appelée de ses vœux dès mars 2020 en communiquant sur « l’intérêt et l’importance d’associer davantage l’expertise vétérinaire, y compris celle des laboratoires vétérinaires d’analyses, à la gestion de la crise Covid-19 ».

Dans un communiqué publié le 17 février, l’AVF remercie Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, « d’avoir considéré l’expertise vétérinaire et soutenu activement auprès des autorités sanitaires la demande d’intégration d’un vétérinaire au Conseil scientifique Covid-19 ».

Connaissance de la dynamique de diffusion des maladies infectieuses

Selon l’académie, cette décision est « justifiée par la connaissance pratique qu'ont les vétérinaires de l’épidémiologie prédictive et populationnelle, des dynamiques de diffusion des maladies infectieuses et de transmission inter-espèces, ainsi que des méthodes de lutte comme la vaccination ». Les vétérinaires mettent également en avant leurs « compétences en matière de sécurité de la chaîne alimentaire ». En effet, souligne l’AVF, « ils ont une grande expérience de la gestion de crises sanitaires au niveau national et international, y compris lorsqu'il s'agit de maladies émergentes zoonotiques ». Et d’ajouter : « La Covid-19 est d'origine animale et les vétérinaires connaissent bien les coronavirus, qui affectent de nombreuses espèces ».

Enfin, en matière de vaccination, leurs compétences sont « reconnues ». L’AVF rappelle d’ailleurs à ce sujet que le mot « vaccin » vient de « vaccine », maladie infectieuse des bovins plus communément appelée « variole de la vache ».

Une « task force » spécifique

Dans d’autres pays européens et extra-européens, les vétérinaires ont été associés « dès l’origine » à la gestion de la crise, fait encore remarquer l’AVF qui estime que « la pandémie actuelle a mis en exergue la nécessité d'adopter une approche globale ». C’est le concept « One Health » (« Une seule santé ») qui associe santé humaine, santé animale et santé des écosystèmes.

La cellule Covid-19 de l’AVF et d’autres experts vont se mobiliser au sein d'une « task force » spécifique pour apporter un appui interdisciplinaire au vétérinaire nommé au Conseil scientifique.

Lire aussi « [Covid-19] Pourquoi les vétérinaires veulent rejoindre les conseils scientifiques ? »

 

 

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
La nouvelle école d’agriculture de Xavier Niel en 6 questions
Après la formation de développeur web avec les écoles 42, le milliardaire français, Xavier Niel, souhaite faire coup double en s’…
Elles chantent pour appeler les vaches et les chèvres
Chanter pour rassembler les vaches. C’est ce qui était pratiqué autrefois dans les pays du Nord par les femmes en estive dans les…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
Le vainqueur du Vendée Globe Yannick Bestaven ne se laisse pas embarquer dans le débat de l'élevage intensif
A une heure où il aurait pu être couché, samedi soir très tard, sur France 2, Yannick Bestaven, le vainqueur du Vendée Globe a dû…
Publicité