Aller au contenu principal

Le Conseil d’Etat exige un encadrement de l’usage des pesticides en zone Natura 2000

Le Conseil d’État demande au gouvernement d’encadrer, voire d’interdire, l’utilisation de pesticides dans les zones Natura 2000. Les membres de la juridiction administrative ont répondu favorablement à une demande de l’association France Nature Environnement et donnent 6 mois aux instances gouvernementales pour apporter cette garantie.

Le site Natura 2000 de la Tourbière des Rauzes à Saint-Laurent de Lévézou dans l’Aveyron. Le gouvernement français va devoir durcir l’utilisations de pesticides dans les espaces protégés.
© CAUE de l'Aveyron / flickr

Dans une décision rendue le 15 novembre, le Conseil d’État donne six mois au gouvernement pour « garantir que l’utilisation de pesticides sera systématiquement encadrée voire interdite » dans les zones Natura 2000. Les juges du Palais-Royal avaient été saisis par deux fois en 2020 par France Nature Environnement (FNE).

Réponse aux dispositions européennes

L’association écologiste soutenait que les ministres de l’Agriculture et de la Transition écologique avaient failli, par « décision implicite », à répondre aux dispositions européennes concernant les utilisations de pesticides à proximité des cours d’eau et dans les espaces protégés. Si les juges ont rejeté le premier argument, ils ont en revanche retenu le second. Car les dispositions réglementaires, soulignent-ils, n’imposent aucun encadrement des pesticides spécifique en zone Natura 2000 que ce soit au sein « du document d’objectifs, de la charte Natura 2000 voire des contrats Natura 2000 ». Pour Antoine Gatet, vice-président deFNE, « cette décision obtenue par France Nature Environnement vise à mettre un terme à plus de 10 ans d’inaction coupable des gouvernements ». Selon les chiffres 2020 du Museum d’histoire naturelle, le réseau Natura 2000 couvrirait environ 7,1 millions d’hectares en France, dont 15 % environ de zones agricoles.

 

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Dans l'Eure, la préfecture interdit la moisson l'après-midi à cause de la sécheresse
La préfecture de l'Eure a interdit la moisson entre 14h et 18h ce lundi. Une mesure exceptionnelle qui avait été prise en 2019…
Publicité