Aller au contenu principal

Le Centre Bretagne n’a pas attendu la crise du Covid-19 pour accueillir des réfugiés sur les exploitations agricoles

La communauté de communes de Kreiz Breizh (CCKB) en Bretagne expérimente depuis fin 2019 le recrutement de réfugiés dans les exploitations agricoles. Une idée reprise pour l'embauche de saisonniers agricoles pendant la crise du Covid-19.

Le Territoire de Kreiz Breizh en Centre Bretagne a décidé de faire appel aux réfugiés pour recruter de la main d’œuvre dans les exploitations agricoles.
© Cathy Breizh / flickr

C’était un des premiers appels, lancé le 30 mars en Seine-et-Marne. « Face aux difficultés de recrutement rencontrées », le préfet du département invitait les réfugiés à proposer leurs services pour renforcer les équipes de main d’œuvre saisonnière. La demande de mobilisation avait fait polémique, certaines associations d’aides aux réfugiés la jugeant même « indigne » et cynique », comme le rapporte la revue Les Inrockuptibles.

 Six réfugiés sur six exploitations agricoles en Centre Bretagne

L’idée n’était pourtant pas nouvelle. En Bretagne, une expérience de ce type a été mise en place fin 2019, avant la pénurie de saisonniers consécutive au confinement. La communauté de communes de Kreiz Breizh (CCKB) a initié un projet d’accueil visant à « accompagner six réfugiés et six exploitations agricoles », précise le journal Terra, « avec une aide à l’embauche sur les six premiers mois ». Le projet d’utilité collective vise à dynamiser le territoire et est doté d’une enveloppe budgétaire de 50 000 €.

En Centre Bretagne, les élevages peinent à recruter. « Le problème de l'attractivité du métier, ajouté à la situation géographique des exploitations, est un vrai casse-tête pour les exploitants », ajoute encore le journal breton. Plus de 6 mois sont en général nécessaires pour l’embauche d’un salarié.

Sur ce territoire situé autour de Rostrenen, la volonté d’accueillir « avec une intégration à long terlme » est donc réelle. « Nous avons travaillé sur l'accueil des familles : le logement, l'école, le travail de l'homme et de la femme...", explique Jennifer Nunes, de l'Anefa 22, dans Terra.

Lire l’intégralité de l’article « L’embauche de réfugiés : une expérience en cours en Centre Bretagne »

En Aquitaine pendant la crise, Ovale Citoyen favorise l'embauche de réfugiés en agriculture

Autre initiative : celle d’Ovale citoyen, en région Aquitaine. Répondant à l'appel du Gouvernement lancé le 24 mars, l’association engagée pour l’insertion des plus démunis a décidé de pallier la pénurie de main d’œuvre dans le secteur agricole en favorisant l’embauche de réfugiés. Une main d’œuvre « prête à travailler et extrêmement volontaire », assure Jean-François Puech, fondateur de l’association, sur le site de France 3. L’opération s’intitule « Un drop dans les champs », clin d’œil à la fibre du rugby qui anime les porteurs du projet.

 

Les plus lus

Florian Delmas, président d'Andros
Notre système agricole et agroalimentaire français fait faillite, « et nous regardons ailleurs »
Florian Delmas, 37 ans, président d’Andros, signe une tribune cash sur ce qu’il pointe comme les dérives du système agricole et…
Il est « urgent » de s’occuper de l’agriculture alerte Jean-Marc Jancovici
Dans un message posté sur Linkedin, Jean-Marc Jancovici réagit à un article des Echos relatant la visite d’Emmanuel Macron aux…
investissement photovoltaïque agriculture
Investissements : optimiste pour 2022, le Crédit agricole exprime des « incertitudes » pour 2023
La première banque de l’agriculture a accordé un montant record de prêts en 2021 au monde agricole et annonce un bon premier…
Pierre Rouault (Union centriste), Laurent Duplomb (LR) et Serge Mérillou (socialiste) trois sénateurs dans une exploitation agricole.
La Ferme France recule : constat alarmant et solutions du Sénat
Un rapport sénatorial transpartisan appelle à mettre en place un plan d’urgence pour redresser la compétitivité de l’agriculture…
méthaniseur agricole
Energies renouvelables : revalorisation du tarif d’achat du biométhane
Afin d’accroître la production de biométhane en France, le gouvernement publie deux textes visant à revaloriser le tarif d’achat…
Arnaud Gaillaut, président des Jeunes agriculteurs, et Emmanuel Macron à Terres de Jim.
Pacte d’orientation et d’avenir pour l’agriculture : les 4 annonces d’Emmanuel Macron
A Terres de Jim dans le Loiret, le président de la République a annoncé les grandes pistes sur lesquelles il compte travailler…
Publicité