Aller au contenu principal

Le besoin de bien-être fait recette

Le remède au mal-être ? Le bien-être. Une tendance, des concepts, des produits. Un marché apparemment en pleine forme.

Alors que le mal-être s’exprime au travers du mouvement des gilets jaunes, un commerce semble ne pas être touché par cette morosité ambiante : celui du bien-être. On ne compte plus les salons exposant mille et une solutions et animations pour se sentir mieux, les magasins, boutiques en ligne et autres échoppes proposant des produits que l’on aurait envie d’acheter sans compter… Mais non. En matière d'achats, vouloir n’est pas pouvoir, contrairement à ce que dit le précepte. On se calme.

Ce week-end, c’est à Lille que l’on pourra se sentir bien, au salon Naturabio qui va se tenir du 30 novembre au 2 décembre. Un rendez-vous bio et bien-être déjà bien rodé puisqu’il s’agit de la 18e édition. A l’affiche, une belle promesse de carottes-teint frais qui semble s’adresser essentiellement aux femmes. Le marché n’aurait-il pas encore gagné la gent masculine ?

Bien sûr, il sera très facile d’y remplir son panier de produits gourmands ou anti-stress, de produits pour le jardin ou pour l’habitat, de produits cosmétiques ou de livres… Bref de faire le plein de « naturel » sous toutes ses formes. Mais pas que.

Pour le bien-être de l’esprit, l’événement sera ponctué aussi de conférences et ateliers.

Au programme notamment, vendredi 30 novembre à 11 h 30 une conférence sur la sylvothérapie, ou comment découvrir les bienfaits des arbres et la force de leur énergie. Une initiation s'impose car « câliner un arbre peut être dangereux », met en garde Sciences et Avenir. Le Shinrin-yoku, largement pratiqué par les Japonais, ne s’improvise pas.

Plus facile peut-être : le lait de jument. La conférence est prévue samedi 1er décembre à 15 h. Dans les steppes de Mongolie, on connaît depuis longtemps les vertus de cette boisson traditionnelle. En Occident, la chose est plus nouvelle mais se développe. Le lait équin entre dans la composition de produits cosmétiques et autres savons. Un petit tour sur Internet montre que de nombreuses marques se partagent déjà ce marché grandissant. Chassez le naturel, il revient au galop.

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité