Aller au contenu principal

Pesticides
Arrêtés anti-pesticide : à Langouët, la coordination rurale fait couler les eaux de la discorde

La commune de Langouët revient dans les médias. Après les ZNT, il est question de qualité des eaux en sortie de station d’épuration par lagunage. La Coordination rurale a procédé à des analyses et épingle l’écologique commune pour dépassement des taux réglementaires de certaines substances, notamment l’azote, les nitrites et le phosphore. Attaque. Contre-attaque. 

© Francis Tousignant / flickr

Langouët, « commune écologique bretonne qui innove avec ses habitants », peut-on lire sur le site de la municipalité. Depuis quelques semaines, pour ce petit village de 600 habitants, situé en Ile-et-Villaine à 22 km de Rennes, innovation rime avec communication. Daniel Cueff, son maire s’est en effet fait connaître en décrétant des zones de non traitement de 150 m entre les parcelles cultivées par les agriculteurs et les parcelles habitées par les riverains. Décision retoquée par le Tribunal administratif de Rennes. Mais voilà que l’on entend à nouveau parler de Langouët. 

Pour défier le maire sur la gestion des pesticides sur son territoire, la Coordination rurale a décidé de faire analyser les rejets de la station d’épuration de la commune. Une station qui « fonctionne par lagunage, c’est-à-dire que les eaux usées sont traitées dans les bassins de décantation (lagunes) par des micro-organismes », précise la chaîne France 3. Résultat : l’eau rejetée dans le ruisseau de la Flume « dépasserait notamment les taux réglementaires d’azote, d. e nitrites et de phosphore », révèle l’agence de presse Agra. Pour le syndicat agricole, cette action a été menée en réaction à l’arrêté anti-pesticides pris par le maire. Le syndicat ajoute qu’il « se réserve le droit d’effectuer ces mêmes analyses dans toutes les communes ayant décidé de prendre ce type d’arrêté », rapporte Agra. Interrogé par l’AFP (Agence France Presse) Daniel Cueff estime que le syndicat « tente de détourner l’attention ». 

Les propos relatés par France 3 sont plus forts encore puisqu’il n’hésite pas à parler de « méthodes de voyous ». Ouest France indique pour sa part que la Coordination rurale « envisage de déposer plainte contre le maire de Langouêt pour non-conformité de la station de traitement des eaux usées. Réponse de l’élu dans le journal breton : « Notre station a été jugée conforme par les services de l’Etat ». Cependant, il souhaite rénover ce réseau âgé de 40 ans et créer un quatrième bassin de lagunage. 

 

 

Lire aussi sur France 3 Le maire anti-pesticides de Langouët épinglé par la Coordination rurale 

et sur Ouest France Pesticides - Bataille d'eau entre la Coordination rurale et le maire de Langouët

Les plus lus

Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
La « plus grande ferme d’insectes au monde » va s'installer près d'Amiens
Après Dole dans le Jura, la start-up française Ÿnsect devrait mettre en production un deuxième site au nord d’Amiens, dans la…
Publicité