Aller au contenu principal

Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021

L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs et agricultrices vont participer en 2021 à ce show télévisé. Leur portrait sera dévoilé le 1er et le 8 février à 21 h.

© DR

On ne change pas une formule qui gagne. C'est parti pour la saison 16 de L'Amour est dans le pré, la désormais célèbre émission de M6 animée par Karine Le Marchand.

« Le coup d’envoi de la saison 2021 sera donné le 1er février, à 21 h », annonce Terres et Territoires qui présente son candidat régional : Hervé, éleveur de vaches laitières dans les Hauts-de-France. Hervé a 42 ans, apprend-on dans LD People. Il n’a pas d’enfant et « recherche une femme sincère, gentille et positive ».

Lire l’intégralité de l’article « Hervé, nouveau candidat des Hauts-de-France à l’Amour est dans le pré ! » dans Terres et Territoires. 

Celui que l'on présente déjà comme Hervé « le Picard » est installé dans la Somme, précise L'Action agricole picarde, «  dans une commune rurale du triangle Amiens-Poix-de-Picardie-Montdidier où il est élu ». Son portrait sera dévoilé le 1er février mais le journal avance déjà que c'est un homme « qui voit toujours la vie du bon côté et avec beaucoup d’humour ».

Lire l'intégralité de l'article « L'Amour est dans le pré : une première rencontre avec Hervé "le Picard" lundi sur M6 » dans l'Action agricole picarde.

En 2019, déjà, la région des Hauts-de-France avait déjà été à l’honneur dans l’émission avec la participation de Charles-Henry, agriculteur du Pas-de-Calais, dans le Ternois.

4 millions de téléspectateurs

Comme chaque année, après le temps des portraits taillés dans le vif et sur le terrain, viendra le temps des échanges épistolaires. Une nouvelle vie, ensemble à la campagne, ils en rêvent... mais tous ne sont pas élus. Parfois les mots pour le dire ne touchent pas la cible, parfois le trop plein d'émotions fait couler les larmes. On a beau être dans un show télévisé, la caméra semble furtivement saisir de vrais petits moments de sincérité.

Cette année, 12 agriculteurs vont participer à l’émission, neuf hommes et trois femmes, qui ont entre 27 et 62 ans. Le plateau sera varié allant de Valentin, producteur de fleurs comestibles en Bretagne, à Paulette qui élève des ânes en Suisse. Deux candidats helvètes participent à l’édition 2021. Autre innovation : pour la première fois, une candidate homosexuelle a été sélectionnée pour tenter de trouver l’âme sœur. Belles ou pas, les histoires vont prendre forme après l'étape du speed dating. Ils vont tous rêver et imaginer de nouveau projets. Lendemains qui chantent ou qui déchantent. L'important est d'enchanter les téléspectateurs qui ont été plus de 4 millions au plus fort de l’audience de la saison 15.

Lire aussi dans Terra « Valentin fait pousser des plantes exotiques en Bretagne »

Lire aussi article de 2019 : « Sophie Elodie, maraîchère candidate à L’Amour est dans le pré ».

Les plus lus

« Nous paysans », un documentaire pour démarrer une soirée consacrée à l’agriculture, le 23 février sur France 2
De l’agriculture en « prime time », c’est ce que va proposer France 2, le mardi 23 février. La soirée démarrera à 21 h 05 avec le…
Coup d’envoi de la saison 16 : « L’Amour est dans le pré » de retour le 1er février 2021
L'Amour est dans le pré, l’émission de M6 animée par Karine Le Marchand, revient avec sa saison 16. Douze candidats agriculteurs…
Elles chantent pour appeler les vaches et les chèvres
Chanter pour rassembler les vaches. C’est ce qui était pratiqué autrefois dans les pays du Nord par les femmes en estive dans les…
Une agricultrice fait la Une du journal l'Equipe
Jessy Trémoulière est meilleure joueuse de rugby du monde de la décennie. Un trophée qui lui vaut d’être à la Une du magazine l’…
[Vidéo] Agriculteur et déneigeur : un « travail de plus » pour Roger Trommenschlager
Roger Trommenschlager est éleveur bovin en Alsace. Avec le départ du prestataire de services qui assurait le déneigement, le…
Le vainqueur du Vendée Globe Yannick Bestaven ne se laisse pas embarquer dans le débat de l'élevage intensif
A une heure où il aurait pu être couché, samedi soir très tard, sur France 2, Yannick Bestaven, le vainqueur du Vendée Globe a dû…
Publicité