Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Une filière de récupération des ficelles et filets balles rondes

Après les emballages vides de produits phytosanitaires et les films agricoles, les ficelles et filets balles rondes vont à leur tour pouvoir être collectés et recyclés dans le cadre d’Adivalor, société créée par les industriels, distributeurs et professionnels agricoles pour organiser et gérer l’élimination des déchets de l’agrofourniture.


« Chaque année, environ 20 000 tonnes de ficelles usagées et 8 000 tonnes de filets balles rondes sont produites en France, indique Bernard Lemoine, délégué général du Comité des plastiques en agriculture. Et si environ 2 500 tonnes de ficelles sont déjà collectées, mais non recyclées, aucune collecte organisée n’existe pour les filets balles rondes. »


Adivalor et le Comité des plastiques en agriculture ont donc décidé de mettre en place dès 2013 des filières organisées de collecte et recyclage de ces déchets plastiques.


L’objectif est de collecter 25 % des ficelles et 15 % des filets dès la première année et de parvenir en 2016 à 50 % des ficelles et 50 % des filets.


Les coûts logistiques sont estimés à 304 euros la tonne pour les ficelles et 312 euros la tonne pour les filets.


Une écocontribution mise en place dès septembre


Un projet industriel est en préparation pour le recyclage des ficelles, cependant le recyclage des filets balles rondes nécessite encore des travaux de recherche développement. Pour financer dès le départ ces filières, une éco-contribution de 100 euros la tonne de ficelles ou filets achetée sera mise en place dès septembre 2012, soit un surcoût de 5,5 % sur le prix des ficelles et de 2 % sur le prix des filets.

Les collectes, qui grâce à l’éco-contribution seront ensuite gratuites, devraient commencer au printemps 2013.


Par ailleurs, les aides de l’Ademe aux filières de collecte des films plastiques agricoles diminuant, l’écocontribution sur ces films (actuellement 50 €/t) devrait également augmenter dès la fin 2012 et pourrait atteindre 120 euros la tonne pour certains films. Treize mille tonnes de films plastiques usagés ont été collectées en 2011-2012 dans le domaine de l’élevage, essentiellement des films d’ensilage et d’enrubannage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Steyr Konzept – Un concept de tracteur hybride
Machinisme
Le tractoriste autrichien présente un concept-tractor futuriste aussi bien dans son design que dans la technologie embarquée.
Vignette
Agriculture : la transmission est un défi de taille pour les territoires
L'attractivité des métiers et l'accompagnement des cédants sont deux grands axes d'actions des OPA, laiteries, collectivités...…
pâturage en Irlande
L'Irlande veut préserver une image "verte"
L'Irlande pourrait encore augmenter sa collecte laitière et dépasser le cap de 10 millions de tonnes en 2025. Toutefois, la…
 © SAS De nous à vous
En direct des éleveurs cherchent des producteurs

Cette marque appartenant à 10 exploitations laitières et à un pool de consommateurs, cherche du lait…

Vignette
"Nous soignons davantage les vaches taries"

Jérémy Lonchampt, en Gaec, dans le Doubs :

"Nos 100 vaches montbéliardes n’…

Vignette
Les bienfaits d’une haie bien faite !
Parasol-brumisateur naturel pour les vaches, frein à l’érosion… Les haies rendent de multiples services, à contrebalancer avec la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière