Aller au contenu principal

Qualité du lait : Attendez-vous à une baisse des cellules en décembre

Un recalibrage des appareils de comptage des cellules somatiques du lait est annoncé pour décembre. Il induirait une baisse des comptages cellulaires de 10 à 20 %.

A partir du 1er décembre, tous les laboratoires français calibreront leurs appareils sur un matériel de référence qui a fait l'objet d'un accord international.  © B. Griffoul
A partir du 1er décembre, tous les laboratoires français calibreront leurs appareils sur un matériel de référence qui a fait l'objet d'un accord international.
© B. Griffoul

En France, tous les laboratoires d’analyse calibrent leur appareil de comptage des cellules à partir d’un même matériel de référence fourni par Actalia Cecalait. Ce calibrage garantit que tous les producteurs de lait français sont traités de la même façon. Ce n’est actuellement pas le cas entre producteurs de pays différents : pour un même échantillon de lait, on constate des écarts parfois importants. Depuis plusieurs années, des travaux ont donc été engagés au niveau de la FIL (Fédération internationale de laiterie) pour proposer un matériel de référence commun. Une petite dizaine de pays a participé à ce groupe de travail, dont la France représentée par Actalia Cecalait.

Ces travaux ont abouti en février dernier, au niveau international, à un accord sur un matériel de référence pour calibrer les appareils de comptage des cellules. Cet accord prévoit une clause de revoyure en novembre, chaque pays devant présenter la façon dont il compte utiliser ce matériel de référence. La décision a été prise au niveau du Cniel de calibrer tous les laboratoires français à partir de ce matériel de référence dès le mois de décembre.

Pas de révision des grilles régionales de paiement à la qualité

Les premiers tests réalisés en France pendant l’été conduisent à une baisse des comptages cellulaires de 10 à 20 % par rapport aux résultats obtenus avec le calibrage actuel.

Il n’est pas question pour autant de revoir les grilles régionales de paiement du lait à la qualité. « Aucune discussion n’est menée au niveau du Cniel ou des Criel en ce sens, assure Caroline Le Poultier, directrice générale du Cniel, en rappelant que ces grilles ont été notifiées en 2015 auprès de la Commission européenne pour vérifier leur conformité aux règles de la concurrence. Elles ne peuvent donc être modifiées sans nouvelle notification. « Les Criel seront impactés dans la mesure où ce sont eux qui gèrent les dossiers des producteurs de lait hors norme (seuil à + 400 000 cellules), le nombre de ces dossiers devrait diminuer. »

A titre indicatif, une laiterie a estimé, dans son cas à elle, l'impact moyen sur sa collecte à 2 à 3 euros/1000 l en faveur des producteurs.

La balle est plutôt du côté des OP et laiteries. Cette baisse des comptages cellulaire pourrait, éventuellement, être intégrée aux négociations sur l’équation globale du prix du lait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Simon, Hadrien et Hugues Bellenguez. « L’adhésion au groupe lait de Simon lors de son installation, nous a permis de prendre rapidement conscience que nos charges étaient trop élevées. »
« Nous produisons deux fois plus de lait à moindre coût »
Au Gaec du Calvaire, dans le Pas-de-Calais. Grâce au groupe lait et au soutien de son père, Simon Bellenguez a réussi à produire…
L’élevage de Renato Aceto, dans le Sud de l’Italie, envisage de traire plus de 1 000 vaches avec le concept de traite par lots VMS d’ici le printemps 2022.
DeLaval propose un nouveau concept pour la traite robotisée
Traire des lots de vaches à heures fixes avec des robots, tel est le principe du concept VMS Batch milking dédié à l’optimisation…
Michel Lacoste était éleveur laitier dans le Cantal et président du Cnaol
Décès de Michel Lacoste, président du Cnaol

Le Cnaol (AOP laitières), la FNPL ainsi que l’interprofession laitière annoncent, le 22 novembre, le décès de…

Collecte de lait par la Société laitière des Monts d'Auvergne chez les éleveurs du Massif du Sancy pour la fabrication de Saint-Nectaire AOP. Salarié de la laiterie chez l'éleveur près du camion, dans la cour de ferme. Industrie agroalimentaire.
Prix du lait en hausse et collecte en baisse en France en septembre
La hausse du prix du lait conventionnel ne suffit pas à couvrir toutes les hausses de charges. Le prix du lait bio recule pour le…
Les trois associés Philippe, Pierre-Louis et Damien. «On apportait du foin séché en grange depuis 2016, mais les résultats n'étaient pas ceux attendus.C'est l'apport d'eau qui a permis de valoriser la ration.»
« Nous couplons séchage en grange et méthanisation »
Dans les Côtes-d’Armor, l’EARL Dolo est passée d’un système basé sur l’ensilage d’herbe et de maïs au foin séché en grange pour…
Les incertitudes - météo, Covid-19, demande chinoise - pèsent sur les équilibres des marchés laitiers.
Les prix des produits laitiers très élevés en octobre novembre
Les cotations de beurre, crème, poudre de lait, de lactosérum, fromages européens... affichaient des niveaux particulièrement…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière