Aller au contenu principal

Prix du lait : les bulletins de notes des laiteries selon la FNPL

La FNPL fait le bilan 2022 du prix du lait en se basant sur son indicateur de « prix conforme ». Les écarts entre laiteries s’avèrent très importants.

Prix du lait : les bulletins de notes de la FNPL
© HJBC - stock.adobe.com
Prix du lait : les bulletins de notes de la FNPL

Savencia : Le premier de la classe

© FNPL

Parmi les quatre laiteries analysées, l’industriel privé affiche l’écart au prix conforme le plus faible. « Savencia est tout proche du prix conforme », explique Daniel Perrin, secrétaire général de la FNPL. Mais pour autant « pas de quoi pavoiser » par rapport aux voisins européens qui affichent des prix bien supérieurs. Commentaire : maintenez le cap avec modestie !

Agrial : Peut mieux faire

© FNPL

Un début d’année tout proche du prix conforme mais, comme son camarade coopératif Sodiaal, un décrochage à partir de l’été. « Nous espérons un rattrapage rapide », indique Daniel Perrin. Commentaire : Agrial faisait pourtant partie des très bons élèves en 2021…

Lactalis : Du mieux depuis le conseil de discipline

© FNPL

Aucun doute que l’intervention du médiateur a eu des effets positifs sur le prix du lait, estime Daniel Perrin. « À la fin de l’année, Lactalis se retrouve à 8 euros du prix conforme grâce à la peur du médiateur. » Commentaire : c’est mieux sans indicateur d’environnement concurrentiel !

Sodiaal : De vives inquiétudes

« Petite catastrophe en juin sur le prix du lait de Sodiaal », témoigne, tout en euphémisme, Daniel Perrin. De fortes inquiétudes persistent du fait de l’écart substantiel avec le prix conforme.  « À 403 euros, le prix est insuffisant et inquiétant. » Commentaire : notons toutefois le prix annoncé en janvier à 483 €/1 000 l qui « espérons, n’est pas un coup politique pour calmer les ardeurs ».

Définition

Pour calculer son prix conforme, la FNPL utilise des indicateurs de marché intérieur pour 60 % du calcul, de produits de grande consommation export pour 20 % et de commodités pour 20 %. Dans le détail, il est calculé comme suit : Prix conforme = 60 %*prix de revient + 20 %*prix allemand + 20 %*valeur beurre/poudre. Il est ensuite détaillé par entreprise pour coller au plus près de la valorisation du lait.

Un problème de réactivité du prix de revient ?

Répondant aux critiques de manque de réactivité du prix de revient publiés par le Cniel, Daniel Perrin, secrétaire général de la FNPL explique que le problème vient surtout de sa prise en compte lors du calcul du prix du lait par les laiteries. « S’il avait été respecté, nous aurions tous été payés a minima 20 euros de plus », garantit l’éleveur meurthois.

Les plus lus

Éliane Riou. « Dans notre nouvelle TPA 2x16, nos mettons 1h15 pour traire 140 vaches à deux, hors lavage. Une traite rapide et fluide, sans effort physique, c’est 100 % de plaisir ! »
« Dans une salle de traite, ce sont les détails qui font toute la différence »
Au Gaec de Kermouster, dans le Finistère, les associés ont mûri leur projet pour limiter les efforts physiques à la traite grâce…
Olivier et Béatrice Piron. « Nous privilégions un système très simple avec peu de vaches, pour rester efficaces tout en veillant à l'aspect travail. »
« Avec nos 49 vaches laitières, prévention rime avec efficacité économique »
L’EARL Les chapelles, en Ille-et-Vilaine, se distingue avec un système intensif mêlant maïs toute l’année et herbe pâturée.…
Le choix de griffes plus légères et de tuyaux en silicone soulage les bras et les épaules.
« Rénover la salle de traite pour tenir jusqu’à la retraite ! »
Dans le Finistère, le Gaec du Bois Noir a agrandi et rééquipé sa salle de traite, en vue de réduire la durée et la pénibilité de…
Prix du lait : Sodiaal abandonne son prix B
À partir du 1er avril, le prix B disparaît chez Sodiaal. Un « prix unique » sera mis en place pour l’ensemble de la…
Alexis, 28 ans, et Cyril, 32 ans, avec leur père Didier Magnière, 61 ans. « Nous partageons une vraie passion pour la race Simmental et n’aimons pas trop faire du tracteur. »
« Nous avons remis à plat tout notre système de production laitier pour devenir autonomes »
En Côte-d’Or, le Gaec Magniere a repensé totalement son assolement et ses rotations. Il est devenu complètement autonome en…
Le Casdar Ergotraite inclut une analyse biomécanique des mouvements par « motion capture ».
Traite : des hauteurs de quais trop souvent inadéquates
La hauteur des planchers mammaires à la traite a un impact important sur la posture du trayeur et le risque de troubles musculo-…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière