Aller au contenu principal

Selon une enquête menée en France
Neuf enfants sur dix consomment du lait chaque jour

Les produits laitiers jouent un rôle majeur dans l´alimentation des enfants. Zoom sur leur niveau de consommation à travers une étude du Crédoc.


Les produits laitiers représentent 20 % du bol alimentaire des enfants âgés de 3 à 14 ans. Tel est le constat dressé par une vaste étude sur le comportement et la consommation alimentaire des Français, réalisée par le Crédoc auprès de 1 107 enfants de cette tranche d´âge, en 2003-2004. « Neuf enfants sur dix consomment du lait chaque jour », indique l´étude en précisant que la consommation de lait liquide progresse. Même tendance pour les produits laitiers ultra-frais, et notamment les yaourts qui prennent un essor important.
Par contre, du côté des fromages, pas d´évolution majeure : leur consommation apparaît stable. Pâtes molles et pâtes pressées s´avèrent les fromages les plus prisées par les enfants.
Autre constat : les produits laitiers ont du mal à percer l´univers du snacking. « La contribution des encas à la consommation de produits laitiers reste très faible chez les enfants, comme chez les adultes d´ailleurs, remarque Noëlle Paolo, responsable des études consommateurs au Cniel. Les produits sucrés arrivent largement en tête devant les yaourts, les desserts lactés et les fromages, qui peinent à trouver un positionnement lors de cette occasion de consommation. »
Trois produits laitiers par jour, telles sont les recommandations pour les enfants âgés de 3 à 14 ans. ©G. Deloison

Des risques de carence en calcium surtout chez les adolescents
Côté calcium, l´étude révèle aussi que « six enfants sur dix présentent des apports calciques au dessous des apports nutritionnels conseillés (ANC) ». Les ANC sont d´autant mieux respectés que les enfants sont plus jeunes. En fait, les choses se gâtent au moment de l´adolescence, suite entre autres, à une réduction de la consommation de lait liquide.
« D´après l´étude du Crédoc, chez 32 % des pré-ados (9-11 ans), moins des deux tiers des recommandations en calcium se trouvent couvertes. Cette proportion atteint même 42 % chez les 12-14 ans, détaille Béatrice Noblet, du Cerin(1). Dans ce cas, le risque de carence calcique est accru. C´est en particulier la situation des jeunes filles qui semble la plus préoccupante. » Enfin, l´objectif fixé par le Programme national nutrition santé, recommandant la consommation de trois produits laitiers par jour, est loin d´être atteint. Seulement 31 % des enfants répondent à cette préconisation en 2004. Ils étaient 20 % en 1999.
Chiffres clés
. 64 % des apports calciques des enfants proviennent des produits laitiers.
. 31 % des enfants consomment trois produits laitiers par jour.
. 73 % en consomment au moins deux.

(1) Centre de recherches et d´informations nutritionnelles.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Jean-Baptiste Decheppe. "Avant, on distribuait la ration le matin. Le problème, c'est que quand arrivait le soir, non seulement la ration était déconcentrée car les vaches avaient trié toute la journée, et en plus elles n’avaient pas forcément toujours suffisamment à manger durant la nuit. " © DR
« En distribuant la ration le soir, les bouses sont beaucoup plus homogènes »
Distribuer la ration le soir a eu un impact positif sur le troupeau. Jean-Baptiste Decheppe, éleveur dans le sud de la Meuse, en…
Ludovic Ménoret préfère se concentrer sur la production de lait plutôt que sur les cultures. © V. Bargain
« Seul sur mon exploitation laitière, je délègue tous les travaux de culture »
Installé en 2016, Ludovic Ménoret a choisi de déléguer presque tous les travaux des champs. Un fonctionnement qui permet de…
Les quatre associés du Gaec des Sources. « L’empreinte carbone nous servira d’indicateur dans l’amélioration de nos pratiques. » © E. Bignon
"Notre exploitation laitière va vendre des crédits carbone"
Commercialiser leur réduction d’émission de gaz à effet de serre sur le marché volontaire des crédits carbone : c’est ce que le…
Philippe et Cédric Divinia. "Depuis que l'on distribue la ration le soir, elle est mieux valorisée. Les vaches gaspillent moins d'énergie en déplacements fréquents, elles passent plus de temps couchées au calme à ruminer et donc à mieux digérer." © E. Bignon
« Changer le moment de la distribution a rendu le troupeau plus calme »
Le recours à la caméra timelapse a fait prendre conscience aux associés du Gaec des Vallons à Longessaigne dans le Rhône de l’…
400 vaches mortes : les éleveurs laitiers victimes des éoliennes attendent un ultime rapport
En Loire-Atlantique, deux élevages accusent les éoliennes toutes proches d’entraîner de graves troubles sur leurs animaux. Une…
Les quatre associés du Gaec Ferme du plateau. © B. Griffoul
Changement climatique : Un bâtiment pour 120 vaches poreux sur toutes ses faces
Au Gaec Ferme du plateau, dans la Loire, toutes les façades de la stabulation, située sur un site venté, laissent passer l’air et…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière