Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Les produits végétaux poursuivent leur essor

Jus végétaux, crème végétale et produits ultra frais d'origine végétale continuent de concurrencer les produits laitiers.

tableau achats produits laitiers d'origine animale et produits végétaux
© FranceAgriMer

+58 %, c'est la hausse des quantités de jus végétaux achetées par les ménages français dans les supermarchés (e-commerce compris) entre 2015 et 2018, indique une enquête de FranceAgriMer. Les jus d'amande, de riz... concurrencent le lait de consommation qui accuse une baisse de 9,2 % sur la même période. Les tendances sont les mêmes pour la crème et les produits ultrafrais : les volumes baissent pour les produits d'origine animale et augmentent pour les origines végétales. Cette progression en volume est surtout liée au nombre croissant de consommateurs qui achètent ces produits au moins une fois dans l'année.

L'autre caractéristique des produits végétaux est leur prix plus élevé que ceux des produits d'origine animale (un comble, alors que les matières premières végétales sont moins chères que les MP animales), et il a de plus tendance à progresser.

Une importance à relativiser

Ceci dit, ils pèsent encore peu (voir tableau). Un gros quart des ménages français achète des produits ultra frais végétaux, à peine 23% des jus végétaux et un peu plus de 11% de la crème végétale. La fréquence d'achat ne dépasse pas 7 actes par an. Et les quantités achetées par acte sont plus de deux fois plus faibles que pour les produits laitiers "équivalents" (hors crème).

En outre, sur les quatre dernières années, "les achats sont moins fréquents et les paniers moins remplis. Même si ces tendances se poursuivent, la marge de progression en terme de recrutement est telle que les achats de produits d'origine végétale pourraient continuer de progresser, faisant toujours plus de concurrence aux produits laitiers."

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

La demande de poudre, pour le moment, est bonne.  © DR
Des avis partagés sur l’évolution de la poudre en 2020
Retour d’une table ronde sur les perspectives de marché, organisée le 28 novembre dernier par l’entreprise de courtage INTL-…
Les maïs ensilages 2019 affichent 0,92 UFL/kg MS, 29,7 % d’amidon et 52 % de dDNF en moyenne.  © E. Bignon
La qualité des maïs ensilages est au rendez-vous
Malgré les aléas climatiques, les maïs affichent des valeurs moyennes correctes(1). Le cru 2019 est plus riche en…
Améliorer la qualité du colostrum profitera aux éleveurs avec un bénéfice pour les veaux et les vaches. La vente de colostrum n'étant que la cerise sur le gâteau. © A. Conté
La Prospérité étend sa collecte de colostrum en Normandie
Doubler les volumes et améliorer la qualité du colostrum collecté sont les deux objectifs de la coopérative des Hauts-de-France.
Stefan Nether, INTL-FCStone. " Le marché à terme est un outil pour fixer sa marge. "  © A. Conté
Marché à terme : la balle est dans le camp des industriels
La société de courtage INTL-FCStone a organisé à Paris une conférence pour mettre en avant l'intérêt du marché à terme des…
Le poids de l’index de synthèse Repro dans l'ISU est passé de 22 % à 25 %. © F. Mechekour
Un nouvel ISU en race Prim’Holstein

L’OS Prim’Holstein a fait évoluer la formule de l’ISU. La nouvelle mouture de l'ISU sera appliquée lors de l’indexation…

logo de Ferme France
Ferme France s'apprête à sortir les premiers produits étiquetés
L'association Ferme France accueille cinq nouveaux adhérents dont la Laiterie Saint Denis de l'Hôtel (LSDH), et elle se prépare à…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière