Aller au contenu principal

Le nombre d'éleveurs laitiers bio passe sous la barre des 4000

Le nombre d'exploitations en lait de vache bio collectées en France a baissé à 3944 en janvier 2024. La moitié de la baisse est due à des cessations laitières, voire de toute activité agricole.  

vaches laitières en agriculture biologique dans une prairie
Le nombre d'exploitations lait de vache bio diminue depuis septembre 2022.
© C. Pruilh

Le nombre d'exploitations bio collectées en France a baissé à 3944 en janvier 2024. Soit une diminution de 4,6 % par rapport à janvier 2023. « Pour la première fois, cette baisse du nombre de livreurs bio est supérieure à celle observée en conventionnel (-4,2 %) », pointe le Cniel. C’est aussi la première fois depuis fin 2020 que le nombre de points de collectes bio repasse sous les 4 000.

Par rapport au maximum atteint en septembre 2022, cela représente une baisse de 8 %. « La moitié de cette baisse est due à un retour au conventionnel. L'autre moitié est due à des cessations laitières, voire des cessations agricoles », ajoute Corentin Puvilland, du Cniel.

Un prix du lait 2023 en légère hausse

Pourtant, le prix du lait bio réel payé (avec les taux réels) a atteint 517 euros les 1000 litres sur 2023, en hausse de 5,4% par rapport à 2022 (Source : FranceAgriMer). Mais avec des disparités importantes entre laiteries, et un écart qui s'est resserré avec le prix du lait conventionnel. 

Lire aussi Les éleveurs se sentent abandonnés face à d’importantes pertes

Jusqu'en 2021, l'écart de prix payé au producteur entre le lait conventionnel et bio était entre 100 et 150 euros. Ce prix est calculé sur un an glissant pour neutraliser l'effet saisonnalité. Depuis, le prix du lait conventionnel a passé un cap, alors que celui du lait bio a augmenté dans une moindre mesure. En 2023, l'écart était de 46 euros/1000 l entre le prix annuel conventionnel et le prix annuel bio. 

Les plus lus

Eleveur veau moins de quinze jours niche individuelle
Veaux laitiers : « Je ne connais ni les diarrhées ni les problèmes pulmonaires »

À la SCEA des vertes prairies, en Seine-Maritime, Nicolas Banville concentre ses efforts sur la préparation au vêlage et la…

Pièce de monnaie
Prix du lait : Sodiaal payera 485 €/1 000 l pour 2023 en conventionnel

En conférence de presse le 4 avril, Damien Lacombe, président de Sodiaal, a annoncé 14,4€/1000 litres de ristournes pour les…

Deux stalles de robot de traite GEA
Robot ou salle de traite, les indicateurs à calculer pour bien choisir

Les tensions sur la main-d’œuvre poussent de nombreux éleveurs à sauter le pas des robots de traite. Pourtant le retour sur…

Éleveuse veaux pouponnière
« J’utilise zéro antibiotique pour élever mes veaux laitiers »

Dans les Côtes-d’Armor, le Gaec Restquelen enregistre 3,3 % de mortalité périnatale sur les quatorze derniers mois. Les…

veaux en igloo individuel
Les bons gestes pour des veaux laitiers en pleine forme dès la naissance

Il n’y a pas une seule et unique recette pour élever un veau. Ce qui est sûr, c’est que les premiers jours sont déterminants…

Yohann Barbe, président de la FNPL élu le 8 avril 2024
Yohann Barbe, nouveau président de la FNPL : « Nous ne devons plus perdre ni litre de lait, ni actif pour le produire »

Yohann Barbe, éleveur dans les Vosges, a été élu président de la FNPL le 9 avril. Il livre sa feuille de route à Réussir Lait…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière