Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Pas de déforestation
Le groupe Bel va plus loin que le non OGM

 © Bel
© Bel

 

La stratégie du groupe Bel est de devenir "responsable" sur tous les fronts : suppression des colorants et arômes artificiels d'ici 2021 ; 100% d'emballages recyclables et/ou biodégradables à horizon 2025 ; atteindre la neutralité carbone de ses opérations à horizon 2025 ; et avoir toute sa collecte de lait issu de vaches nourries sans OGM partout dans le monde à horizon 2025.

"Mais on ne peut pas faire du "non OGM" avec des protéines importées liées à la déforestation", indique Elsa Dellière, du service marketing de Bel, qui intervenait aux journées Aftaa. "Avec les producteurs, nous nous engageons à ce que le tourteau de soja et le tourteau palmiste soient issus de filières certifiées "sans déforestation"."

Le bassin laitier pilote en ma matière est celui de Slovaquie, avec 85 millions de litres collectés. "Toute la collecte est certifiée en non OGM. Les tourteaux utilisés ont une origine "locale" : ils viennent de régions du Danube. Ils sont garantis "sans déforestation"."

Zéro déforestation, réduction des émissions de carbone...

Pour Bel, le non OGM n'est pas une fin en soi conclut Elsa Dellière. "C'est une première pierre. Nous cherchons à répondre aux vraies attentes des consommateurs qui portent surtout sur l'approvisionnement local, l'autonomie des fermes laitières et l'accès au pâturage. Les consommateurs sont aussi sensibles à l'empreinte carbone."

C. P.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
« Nos cédants voulaient transmettre à des jeunes »
Dans la Manche, François et Pierre Bienvenu ont repris deux exploitations en janvier 2019. Les deux frères ont réalisé leur rêve…
Globalement, la collecte des grands exportateurs reste peu dynamique.    © J. Chabanne
La cotation de la poudre de lait poursuit sa montée

Après un mois d'octobre relativement stable autour de 2 350 €/t, la cotation française de la poudre de lait écrémé…

 © Bel
Le groupe Bel va plus loin que le non OGM

 

La stratégie du groupe Bel est de…

 © Bel
En 2020, Bel garantit 371 euros pour 1000 litres

Pour la troisième année consécutive, le groupe Bel et l’APBO - Association des producteurs de lait Bel…

Lait : des robots de traite plus rapides et moins énergivores
Machinisme
Les dernières générations de robots de traite disposent de capteurs plus efficaces et de mouvements animés électriquement, au…
Vignette
Avec un tracker solaire : « Notre facture d’électricité a diminué d’un quart »
Le Gaec Hélaine, dans la Manche, a investi en 2017 dans un tracker solaire. L’objectif ? Réduire la facture énergétique en…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière