Aller au contenu principal
Font Size

Fromages au lait cru: accord sur un étiquetage harmonisé

Un compromis a été trouvé au niveau de la filière, de l’amont à l’aval, sur l’étiquetage des fromages au lait cru pour informer les consommateurs sans être trop alarmiste.

Anne Bronner, conseillère qualité du ministre de l'Agriculture: " la santé publique n'est pas négociable"
© A. Conté

En clôture d'un colloque sur les "fromages au lait cru, entre risques et bénéfices : la diversité au cœur du débat » organisé le 30 janvier, la conseillère de la qualité du ministre de l’Agriculture Anne Bronner, a annoncé un étiquetage harmonisé pour les fromages au lait cru. Elle s'est félicité de la « mobilisation de la filière de l‘amont à l’aval pour renforcer la surveillance et les mesures de prévention pour assurer une information visible du consommateur par un  étiquetage harmonisé ». Aucun texte n’est pour le moment publié.

La mention « lait cru » sera indiquée sur la face avant des produits. Une phrase type rappelant au consommateur les risques pour les enfants de moins de 5 ans, les personnes âgées ou immunodéprimées figurera sur une contre-étiquette au dos du fromage, ainsi qu’une incitation à consulter le site fromagesaulaitcru.fr. Un site lancé en juin dernier expliquant les bénéfices et les précautions de consommation et conservation. « Cet étiquetage est un compromis », commente Michel Lacoste, président du Cnaol (Conseil national des appellations d’origine laitière) qui , avec le Cniel (interprofession laitière) et l'Anicap (filière caprine) , a initié ce travail sur la formule d’étiquetage. « Un débat a eu lieu avec l’ensemble des collèges (producteurs, transformateurs privés et coopératives, distributeurs). La distribution défendait une position très alarmiste ». Il constate par ailleurs une évolution du discours de la DGAL sur les aspects sanitaires au cours des deux derniers mois.

« Des retraits de collèges et lycées injustifiés et improductifs »

A propos des retraits de fromages au lait cru dans des cantines collèges et des lycées, la représentante du ministre a affirmé qu’ils étaient « totalement injustifiés et même improductifs ».  La circulaire de la DGAL publiée en juillet 2019 (recommandant aux enfants de moins de 5 ans, femmes enceintes et personnes âgées de ne plus consommer de fromages au lait cru) a été « mal interprétée ».  

La loi Egalim, prévoit, à compter du 1er janvier 2022 , que 50% des approvisionnements de la restauration collective devra être issu de produits bios, durables et de qualité, rappelle-t-elle. Les 35 millions du programme européen ‘fruits et lait à l’école’ accompagneront cette mesure dès la rentrée scolaire 2020. « L’objectif est bien d’accompagner cette montée en gamme tout en favorisant la distribution de produits laitiers sous SIQO (signes officiels de qualité et d’origine) y compris les fromages au lait cru ».  

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Le Gaec compte 4 associés, 6 salariés, dont 2 mi-temps, et un apprenti. L’atelier lait emploie 3,5 UTH, la transformation 2,5 UTH et la vente 1,5 UTH.  © V. Bargain
[ Lait bio ] Le Gaec de Rublé veut être autonome à tous les niveaux
Au Gaec de Rublé, en Loire-Atlantique, l’autonomie pour la production, la commercialisation et désormais l’énergie est un point…
Angeline, Thierry et Emmanuel Ciapa. Les trois associés emploient un apprenti et un salarié cinq mois par an. © Ciapa
Être éleveur dans un désert laitier
Être isolé dans une région de grandes cultures pose de nombreuses difficultés : suivis technique et vétérinaire…
Sorgho fourrager sursemé dans une prairie permanente après un travail superficiel du sol au covercrop. Par son effet sur la plisse de la prairie, il permet une meilleure implantation du sursemis prairial réalisé ensuite  à l'automne.  © S. Guibert
Du sorgho sursemé et pâturé pour le creux d’été
Comment rendre les prairies productives pendant les quatre mois d'été? Frédéric Lenglet, dans la Sarthe, a sursemé en juin 2019…
Benjamin Boileau, avec sa fille Lily. Cent hectares autour de la ferme sont pâturables. © V. Bargain
Cinq races pour des croisements trois voies
Le Gaec de Rublé en Loire Atlantique a réalisé un gros travail sur la génétique pour l’adaptation du troupeau au…
La laiterie des Montagnes d’Auzances a créé la beurrerie dans des locaux existants pour fabriquer des petits volumes à forte valeur ajoutée. © LMA
Dans la Creuse : Le beurre de baratte pour sortir du marasme du lait UHT
La laiterie des Montagnes d’Auzances a lancé une fabrication de beure de baratte en partenariat avec Montlait pour pérenniser une…
vaches laitières au pâturage agriculture biologique
La filière laitière bio française dessine son modèle
Pour éviter une crise de confiance, le lait bio doit garder sa longueur d'avance face aux laits différenciés, et montrer ses…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.50€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière