Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

En 2020, Bel garantit 371 euros pour 1000 litres

Pour la troisième année consécutive, le groupe Bel et l’APBO - Association des producteurs de lait Bel Ouest - reconduisent leur accord de prix sécurisé pour leur démarche assurant des vaches au pâturage et nourries sans OGM. Le prix de base 38-32 moyen annuel est de 350 €/1000 l. Auquel s’ajoute 21 €/1000 l de primes pour le non OGM et le pâturage (150 jours minimum). "Ce qui donne, sur la période septembre 2018-août 2019, un prix payé de 395 €/1000 l, toutes primes et qualité comprises, à teneur réelle", estime Bel.

La démarche porte sur l’ensemble des volumes de lait vendus contractuellement à Bel France, soit 400 millions de litres de lait provenant des 800 exploitations adhérentes APBO. Et tout le lait utilisé pour la production française des marques Bel est issu de cette filière.

Valoriser des crédits carbone

Bel et l’APBO ont pour ambition de diminuer de 20 % les émissions de carbone de l’amont laitier par tonne de produit fini à horizon 2030. D’ici fin 2020, la moitié des exploitations seront auditées Cap’2ER. En 2020, l'APBO sera porteur d’un projet collectif de fermes candidates au label bas carbone. Et Bel soutiendra ce projet en se portant candidat au rachat des crédits carbone des éleveurs de l’APBO.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Ravageurs : Mobilisation générale contre les cirphis
Dans les Pyrénées-Atlantiques, les attaques de cirphis, des chenilles qui ravagent les prairies, prennent de plus en plus d'…
Noctus est indexé à +1,0 en résistance aux lésions Infectieuses. Il aura donc 60 % de filles en moins avec des limaces que la moyenne (10 % contre 24 %) et 25 % de filles en moins touchées par des dermatites (25 % contre 35 %). © Gejp
Les cinq nouveautés d’Evolution
Index santé du pied en race Normande, durée de gestation, homogénéité de la descendance des taureaux, efficience alimentaire… Le…
Dominique, Michèle, Annie et Fabrice Girault. « Grâce à cet équipement, nous avons récupéré suffisamment de débit et l’eau des abreuvoirs est redevenue transparente. » © F. Mechekour
« Nous avons choisi la désinfection par électrolyse »
Au Gaec Girault, en Mayenne, des problèmes de débit et de qualité d’eau ont été résolus par l’installation d’un déferriseur, d’…
Sébastien (au centre) et Quentin Brousse. « Les bonnes années, nous engrangeons, les mauvaises, nous gérons. » © B. Griffoul
« Nous visons une rémunération constante et correcte »
Sébastien et Quentin Brousse, dans la Creuse, ont saturé l’outil laitier et développent un atelier allaitant complémentaire, tout…
 © C. Pruilh
Avez-vous dû décapitaliser à cause des aléas climatiques ?
Printemps froid, été chaud et sec... Quelles conséquences ont les mauvaises conditions météo chez vous ? Avez-vous dû aller jusqu…
Les associés ont réfléchi ensemble de très longues heures sur leur projet, afin de définir le plan. © C. Julien
Prendre le temps de penser chaque détail de son futur bâtiment
Le projet de nouvelle stabulation des associés du Gaec Honoré prend forme. Le permis de construire a été obtenu, le choix des…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière