Aller au contenu principal

Des organisations de producteurs militent pour des programmes opérationnels ambitieux

Avec la Pac, les programmes opérationnels permettent d’allouer davantage de moyens aux organisations de producteurs. Tout n’est pas encore tranché pour la France. Trois associations d’OP du grand Ouest - Poplait, Cerafel et AOP Porc grand ouest - militent pour que la France soit ambitieuse sur ce volet.

Les associations d'organisations de producteurs de lait comme Poplait veulent reprendre le destin des agriculteurs en main, et organiser l'évolution continue des agriculteurs pour répondre aux attentes sociétales et favoriser leur accès aux marchés.
Les associations d'organisations de producteurs de lait comme Poplait veulent reprendre le destin des agriculteurs en main, et organiser l'évolution continue des agriculteurs pour répondre aux attentes sociétales et favoriser leur accès aux marchés.
© C. Pruilh

« Nous demandons à la France d’augmenter le pourcentage de l’enveloppe allouée aux programmes opérationnels, qui est aujourd’hui à 0,5 % des aides directes, pour s’orienter progressivement vers les 3 % proposés par l’Union européenne. Le but est de renforcer leur capacité d’action en faveur d’une meilleure gestion des marchés. Cet appui aux organisations de producteurs permettrait d’agir en faveur de la liberté d’entreprendre des agriculteurs, tout en assurant leur indépendance, leur liberté par la mutualisation des efforts, et en leur permettant de renforcer leur poids sur le marché », a rappelé Fabrice Guérin, président de Poplait, lors de son assemblée générale du 29 mars. Poplait est une association d’organisations de producteurs (AssOP ou AOP) de lait du Grand Ouest. Elle représente 9 OP, soit environ 5000 exploitations laitières de Bretagne, Normandie et Pays de la Loire, pour 3,1 milliards de litres de lait.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

En août, les abattages de vaches laitières étaient en hausse de +3% par rapport à août 2021.
La décapitalisation laitière s’accélère
Depuis le 1er juillet, et plus nettement au 1er août, le nombre de vaches laitières présentes en élevage…
Baisse de la collecte, hausse des charges... Le prix du lait devrait continuer d'augmenter cette fin d'année.
Le prix du lait poursuit sa hausse
Les perspectives pour la fin d’année 2022 laissent entrevoir une poursuite de la hausse du prix du lait.
manifestation d'agriculteurs devant un tracteur
Les sociétaires Sodiaal du Grand Ouest passent à l'offensive
Très inquiets du prix du lait pratiqué par leur coopérative, des sociétaires Sodiaal de Bretagne et des Pays de la Loire ont…
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
Les industriels laitiers appréhendent l’hiver
« Winter is coming » et les laiteries tremblent avant d’avoir froid. En cause : la hausse du prix de l’énergie et son possible…
Sodiaal annonce des prix du lait en hausse
Le prix du lait conventionnel d'octobre est compris entre 428 et 443 € les mille litres selon les régions et leur saisonnalité du…
Sébastien Goutagny, Florent Cellier et Mickaël Rageys. « La méthanisation s’imbrique complètement dans notre système d’élevage. L’unité collective alimente en gaz 2 000 foyers et une station de bioGNV. »
« Sur notre exploitation laitière, c’est toujours l’économique qui guide nos choix »
Le Gaec de l’Envolée, dans le Rhône, a misé dès le début sur une stratégie volume en intégrant les conditions de travail et la…
Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 100€/an
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière