Aller au contenu principal

Lait : Actualité agricole et agroalimentaire de la filière lait dédiée aux agriculteurs, éleveurs de vaches laitières.

E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

"Contractualisation ? Lactalis doit revoir sa copie"

Bruno Le Maire, ministre de l'Agriculture, a pointé du doigt la proposition de contrat de Lactalis.

© E. Charon

Au cours de visites sur le terrain, tout d'abord sur une exploitation à Fleury, dans la Manche, le Ministre de l’Agriculture, Bruno Le Maire, a pointé du doigt l’attitude des industriels privés sur la contractualisation. « J’ai vu les premiers contrats, cela ne va pas. Ces industriels, dont Lactalis, doivent revoir leur copie. Si elle ne convient toujours pas, il y aura des coups de baguette..."

"Soyons clairs, la contractualisation laitière est nécessaire mais ce n'est pas un remède miraculeux. Un contrat pour le producteur, c'est avant tout de la visibilité pour la gestion de son exploitation. Mais attention, vous producteur, vous devez attentivement lire ce que l'on vous propose et prendre le temps de la réflexion, voir de la négociation à travers les OP pour signer. Des clauses sont abusives, ainsi certains contrats restreignent la liberté syndicale".

Bruno Le Maire est revenu sur le prix du lait. "Les 1000 litres sont passés de 260 à 320 euros (prix de base). Ce n'est pas suffisant il est vrai, car les charges ont aussi augmenté. Aussi je veux qu'au 1er juillet prochain, un projet de dispositif de contractualisation entre les filières animales et végétales soit présenté pour justement sécuriser le prix des aliments".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Les plus lus

Vignette
Les équarrisseurs, acteurs de l’économie circulaire
Les animaux trouvés morts et les déchets animaux sont valorisés en farine, utilisée comme fertilisant organique ou combustible…
Vignette
Ondes électromagnétiques : des éleveurs engagent des procédures judiciaires
Les éleveurs de l’association Anast (Animaux sous tension) vont engager des procédures judiciaires pour faire reconnaître d’…
Vignette
Traite des vaches et alimentation : « les robots ont un rôle majeur dans notre organisation »
Au Gaec de la Basfeuille, dans la Manche, les associés ont acheté trois robots de traite et un robot d’alimentation pour produire…
Vignette
Un nouveau concept pour rafraîchir les vaches
Un système « intelligent » de pulvérisation permet de faire supporter aux vaches les périodes de forte chaleur.
Vignette
« Nos cédants voulaient transmettre à des jeunes »
Dans la Manche, François et Pierre Bienvenu ont repris deux exploitations en janvier 2019. Les deux frères ont réalisé leur rêve…
Globalement, la collecte des grands exportateurs reste peu dynamique.    © J. Chabanne
La cotation de la poudre de lait poursuit sa montée

Après un mois d'octobre relativement stable autour de 2 350 €/t, la cotation française de la poudre de lait écrémé…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière