Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Laiterie : bon bilan pour la gamme Les éleveurs vous disent MERCI ! 

Issu d’un projet co-construit par Intermarché et les éleveurs partenaires de la laiterie Saint-Père d’Agromousquetaires (44), le lait « Les éleveurs vous disent MERCI ! » rencontre un beau succès.

Plus de 19 millions de litres ont été vendus en 11 mois, contre cinq millions envisagés lors de son lancement en février 2018. La brique de lait demi-écrémé est vendue 0,88 €, 0,44 € est reversé aux éleveurs membres de l’OP de la Laiterie Saint-Père qui sont désormais 180 contre 136 au départ. « Avec une rémunération de 440 € les 1000 l et une contractualisation sur cinq ans, il s’agit du lait citoyen qui rémunère le mieux les éleveurs, hormis les laits bio, AOC et AOP et les laits spécifiques, affirme Intermarché. Il traduit l’engagement Producteurs et Commerçants d’Agromousquetaires et d’Intermarché aux côtés de leurs éleveurs partenaires. »

Une rémunération de 440 € pour 1000 litres

Sur l’année, 1 512 841 € ont été reversés aux éleveurs, soit une prime moyenne de 8400 € par exploitation. « Ce surcroît de valeur permet aussi de promouvoir des pratiques plus saines et durables, notamment autour du lait pâturé et du bien-être animal », souligne Valéry Cheneau, éleveur à Saint-Père-en-Retz en Loire-Atlantique. La gamme de produits « Les éleveurs vous disent MERCI ! » est peu à peu étendue. Après le beurre doux, lancé en juillet 2018 et vendu à plus de 500 000 unités, puis la crème fraîche en octobre, dont près de 200 000 pots ont été commercialisés, du beurre demi-sel est disponible depuis le 2 février 2019. Et face au bilan positif sur le lait, une première déclinaison verra le jour avec des œufs « Les éleveurs vous disent MERCI ! » commercialisés dès mars dans tous les magasins Intermarché. « Le succès de cette initiative montre qu’il existe une réelle prise de conscience des consommateurs, déclare Thierry Cotillard, président d’Intermarché. En tant que distributeur, nous devons proposer des produits en adéquation avec ces nouvelles attentes citoyennes. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Réussir Lait.

Vous aimerez aussi

Vignette
La vision du métier par quatre jeunes Triskalia
Améliorer sa valeur ajoutée, communiquer... Quatre jeunes ont témoigné lors d'une journée organisée par la section laitière de…
Vignette
Le résultat net 2018 de Savencia baisse

À 54,8 millions d'euros (1,1% du chiffre d'affaires), le résultat net part du groupe Savencia est en…

Vignette
Comment innover pour amener de la valeur ajoutée ?
Créer de l’affectif entre les consommateurs et les éleveurs est un axe fort des innovations actuelles.
Vignette
Le rachat du site de Carhaix est une bonne nouvelle
Sodiaal va gagner 3 à 4 ans dans son plan de développement... tout en soldant la dette de Synutra qui n'a pas su faire monter en…
Vignette
« Ce qui nous motive, c’est le retour aux producteurs »
Entretien avec Thierry Roquefeuil, président de la FNPL, deux semaines après la fin des négociations commerciales sur les marques…
Vignette
Le contrat laitier est à l'initiative de l'éleveur

Suite à la loi issue des EGA, les contrats laitiers entre producteurs et collecteurs transformateurs doivent être mis en…

Publicité
Titre
Je m'abonne
Body
A partir de 8.20€/mois
Liste à puce
Accédez à tous les articles du site Réussir lait
Profitez de l’ensemble des cotations de la filière Réussir lait
Consultez les revues Réussir lait au format numérique, sur tous les supports
Ne manquez aucune information grâce aux newsletters de la filière laitière