Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

L’agriculture n’est pas le bouc émissaire des inondations

Que d'eau, que d'eau. Mais les pratiques agricoles n'y sont pour rien. L'urbanisation, en revanche...

Adjointe Europe écologie les verts à la mairie de Paris, Célia Blauel semble persuadée que si le Zouave du Pont de l’Alma a les pieds dans l’eau, c’est la faute aux agriculteurs. Eh bien non, on ne peut pas les accuser de tout. En l’occurrence, si Gavroche a encore le nez dans le ruisseau en 2018, c’est surtout la faute à l’urbanisation.

Le sujet a fait l’objet d’une chronique sur Europe 1 le 30 janvier. Géraldine Woessner a expliqué dans « le vrai-faux » d’Europe matin que le trop-plein que l’on observe en ce mois de janvier est surtout dû au trop de pluie. « Il est tombé depuis deux mois beaucoup plus de pluies que ce que les sols peuvent naturellement stocker ». Conséquence, ça déborde. Et encore plus là ou l’urbanisation a gagné du terrain. Si l’on bétonne les terres agricoles, et en particulier en zone inondable, l’eau ruisselle, et rapidement, la coupe est pleine. La responsable des inondations est donc plus l’artificialisation des sols que l’agriculture.

En attendant, il n’y a plus qu’à attendre la décrue. Le pic de 5,84 mètres a été atteint à Paris. C’est désormais la Normandie qui scrute la crue de la Seine. Consolons-nous en regardant les beaux paysages que ces épisodes climatiques peuvent aussi façonner. Et en nous disant que nous ne sommes pas les seuls. Les vaches guyanaises, elles aussi, ont les pieds dans l’eau. En témoigne cette photo de zébus dans les marécages près de la rivière de Kaw, dans la région de Régina, le 3 janvier 2018. Pour eux, l’heure n’est plus à la recherche du bouc émissaire mais à la résignation.

Les plus lus

[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Apiculture – Un printemps 2020 favorable à l’activité des abeilles et à la production de miel
Le mois d’avril est prometteur pour la récolte de miel 2020. Les abeilles auraient-elle profité du confinement ? Si les insectes…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
Publicité