Aller au contenu principal

L’agribashing démotive plus de 30 % des agriculteurs français

L’organisation européenne Copa-Cogeca, via son baromètre de confiance des agriculteurs, a réalisé une enquête sur les répercussions de l’agribashing sur les agriculteurs. Les Français et les Allemands se sentent très affectés et près d’un tiers d’entre eux estiment que ce phénomène a un impact négatif sur leur motivation à rester dans la profession.

© Vincent Marmuse (archives)

Le Copa-Cogeca, le comité des organisations professionnelles agricoles qui se présente comme « la voix unie des agriculteurs et de leurs coopératives dans l’Union européenne » a mené récemment une enquête pour évaluer l’impact de l’agribashing sur les agriculteurs. Ce sondage a été réalisé auprès de 2500 agriculteurs issus de quatre pays différents : Italie, Hongrie, France et Allemagne.

Un fort ressenti d'être sous le feu des critiques

Le baromètre de confiance des agriculteurs de l’UE a réalisé cette étude portant sur le dénigrement des agriculteurs durant le premier trimestre 2020 et les premiers résultats indiquent que « les agriculteurs français et allemands se sentent particulièrement sous le feu des critiques, tandis que leurs homologues italiens et hongrois semblent moins affectés par ce phénomène ».  31 % des agriculteurs français interrogés et 33 % de leurs homologues allemands affirment que ce climat d’agribashing a des répercussions sur leur « motivation à rester dans la profession ». Cependant, il ne semble pas y avoir de « corrélation linéaire entre le nombre de critiques dans chaque pays et la motivation des agriculteurs ».

CopaCogecaMotiv

Selon l’enquête, la France serait le pays le plus touché par ces critiques vis-à-vis du monde agricole. « 75% des agriculteurs français estiment que leurs pratiques agricoles ont été critiquées et 48% suggèrent que le nombre de commentaires critiques a fortement augmenté par rapport aux trimestres précédents », analyse le baromètre. Par comparaison, 59 % des agriculteurs allemands estiment avoir fait l’objet de critiques, 38 % en Hongrie et 12 % en Italie.

CopaCogeca1

A la question de savoir si les agriculteurs ont été directement critiqués pour leurs pratiques agricoles, principalement via les réseaux sociaux, 26 % des agriculteurs français répondent par l’affirmative, suivis par 14 % des agriculteurs allemands et 6 % des agriculteurs hongrois.

CopaCogeca2

 

Lire aussi « Agribashing : le malaise du monde agricole face aux critiques de la société » dans Réussir Grandes Cultures.

 

 

Les plus lus

Les Touristes
Les touristes, mission agriculteurs : pourquoi le directeur du lycée agricole a validé l'émission d'Arthur sur TF1
Le lycée agricole de Contamine-sur-Arve en Haute-Savoie a accueilli en immersion cinq humoristes et une ancienne miss France pour…
Ecole Hectar
Hectar : l’enseignement agricole public manifeste contre l’école de Xavier Niel
Treize organisations syndicales et associations de l’enseignement agricole public appellent à manifester ce mardi 29 juin dans…
Farming simulator
On en sait plus sur la sortie de Farming Simulator 22
Le jeu de simulation agricole, déjà en précommande, sortira le 22 novembre 2021. Son éditeur Giants Software annonce la…
Première mondiale - Une usine pour le recyclage des ficelles et filets agricoles annoncée pour 2022
L’entreprise normande RecyOuest a annoncé le 9 juillet son projet de construction d’une usine de recyclage des ficelles et filets…
Moissons 2021 : premières impressions mitigées et craintes pour la suite
Certains n’ont pas commencé, d’autres sont en pleine récolte. Les moissons 2021 ont pris du retard en raison des pluies de début…
Hélène Thouy
Parti animaliste : cinq choses à savoir sur Hélène Thouy candidate à la Présidentielle
Hélène Thouy, coprésidente du Parti animaliste, s’est déclarée le jeudi 1er juillet dernier candidate à l’élection…
Publicité