Aller au contenu principal

La start-up Pivot Bio sur la piste du microbiote des plantes cultivées

Nodules racinaires de luzerne.
© Ninjatacoshell/Wikimedia commons

La start-up américaine Pivot Bio vient de lever des fonds pour booster le rendement des plantes grâce à des micro-organismes du sol. L’idée est de reproduire ce que font naturellement les légumineuses pour pouvoir étendre le phénomène à d’autres cultures, qui pourront elles aussi se « nourrir » de l’azote de l’air plutôt que de fertilisants chimiques.

Savez-vous qu’il existe, naturellement, des relations symbiotiques chez les plantes légumineuses ?  Pour le bien des cultures, rassurez-vous. Il s’agit d’une association entre un micro-organisme du sol et un végétal. Les bactéries Rhizobium vivent dans des nodules accrochés aux racines des légumineuses. Ces bactéries captent l’azote gazeux de l’air dans le sol et le transforme pour qu’il puisse être utilisé par la plante. En échange, la plante fournit des glucides qui apportent de l’énergie aux bactéries. Et en agriculture, ce bon comportement permet d’économiser des engrais azotés !

D’où l’intérêt de reproduire le phénomène sur des plantes autres que les légumineuses. C’est ce qu’a imaginé, notamment, la start-up américaine Pivot Bio qui vient de lever pour cela 70 millions de dollars. Des fonds « très bien dotés » précise Agra qui cite Breakthrough Energy Ventures (1 milliard de dollars de fonds en gestion, provenant de Jeff Bezos, Richard Branson, Bill Gates…) ou le fonds Temasek, dont les investissements agricoles sont désormais pilotés par un ancien de Monsanto Ventures.



Pivot Bio affirme avoir découvert des micro-organismes qui, grâce à cette symbiose, boosteraient les rendements des cultures tels que le maïs. La jeune entreprise projette de commercialiser sa solution, appliquée au semis, à partir de 2019 dans certains États américains.

Et elle étudie déjà une autre piste où le microbiote pourrait être apporté à la plante via un enrobage de semences. Grâce au soutien des investisseurs, c’est aussi la recherche et le développement de la start-up qui vont être boostés.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité