Aller au contenu principal

A la recherche de vignes sans maladies et sans traitements

© Christophe Maître / Inra

Cela n’est pas réservé aux humains. Il arrive que les plantes tombent malades elles aussi. Sur vignes, deux de ces maladies s’appellent mildiou et oïdium. Deux champignons qui obligent bien souvent les viticulteurs à sortir le pulvérisateur. Alors pour limiter la propagation de ces fléaux des vignobles, les chercheurs ont eu l’idée de travailler sur des variétés résistantes. Pour le mildiou et l’oïdium de la vigne, un partenariat d’expérimentations sur des cépages résistants a été signé le 18 mai. Le travail sera mené par des organismes de recherche (1) en partenariat avec les interprofessions viticoles (2) qui « s’engagent à inclure toutes les parcelles candidates à la plantation » et à « en suivre les évolutions avec les chercheurs ». L’objectif de cette expérimentation est un partage des données régionales « au bénéfice de l’ensemble des viticulteurs français ». Plus de 30 cépages sont en cours d’étude en vue de leur inscription au catalogue des variétés. Une bonne raison de mutualiser les efforts.

(1) Inra (Institut national de la recherche agronomique) et l’IFV (Institut français de la vigne et du vin)

(2) Conseil interprofessionnel des AOC du Languedoc et des IGP Sud de France (CIVL) et l’interprofession des vins du Sud-Ouest (IVSO)

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité