Aller au contenu principal

La recette du vendredi

© Cedus

 

Chocolat riche en cacao pour un dessert riche en ca...lories. Quand on aime les repas festifs, on ne compte pas. Bonnes fêtes de fin d'année autour de la table.

 

Charlotte en bogue de châtaigne

 

Préparation : 1 heure

Cuisson : 10 minutes environ

Réfrigération : 7 heures environ

 

Pour 6 à 8 personnes :

500 g de biscuit roulé au chocolat ou de restes de bûche au chocolat ou aux marrons
1 cuillerée à soupe de cognac
1 cuillerée à soupe de cacao amer en poudre

Crème de fourrage :

1 œuf
50 g de sucre en poudre
35 g de farine
1/4 de litre de lait
25 g de chocolat riche en cacao
2 feuilles de gélatine
2 cuillerées à soupe de cognac
100 g de crème de marrons vanillée 10 cl de crème fraîche liquide
1 sachet de sucre vanillé

Ganache :

200 g de chocolat riche en cacao 100 g de crème fraîche épaisse

Couper le biscuit (ou le reste de bûche), en tranches d'environ 1 cm d'épaisseur. Avec la moitié des tranches, tapisser un moule en forme de dôme. Imbiber avec le cognac, puis réserver.

Préparer la crème : dans une terrine, travailler au batteur électrique l'œuf et le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Incorporer la farine tamisée.

Faire tiédir le lait, puis délayer le mélange.

Dans une casserole, verser le contenu de la terrine et porter sur feu doux. Ajouter le chocolat cassé en morceaux.

Sans cesser de délayer à la cuillère en bois, faire cuire jusqu'à ce que le chocolat fonde et la crème épaississe.

Retirer du feu, puis verser le mélange dans un saladier pour le laisser tiédir.

Dans un bol d'eau froide, faire ramollir la gélatine.

Faire chauffer le cognac quelques secondes.

Hors du feu, y faire dissoudre les feuilles de gélatine essorées, puis verser le tout dans la crème tiédie.

Ajouter la crème de marrons. Lisser au fouet, puis laisser refroidir complètement.

Fouetter la crème fraîche en chantilly. Quand elle commence à se raffermir, lui incorporer le sucre vanillé.

Mélanger délicatement la crème chantilly et la préparation aux marrons refroidie.

Verser la moitié de la crème obtenue dans le moule sur les tranches de gâteau. Par-dessus, disposer une nouvelle couche de tranches de gâteau, puis verser le reste de crème. Terminer par les morceaux de gâteau restants.

Poser une petite assiette sur le moule et mettre au frais pendant au moins 6 heures.

Au bout de ce temps, préparer la ganache : dans un saladier, casser le chocolat en morceaux.

Le faire fondre au bain-marie.
Quand il commence à ramollir, ajouter la crème fraîche. A l'aide d'un fouet, lisser vivement pour obtenir une crème onctueuse et brillante.

Démouler la charlotte sur un plat de service.

La masquer entièrement avec la moitié de la ganache, puis la mettre au frais, avec le reste de ganache, pour 30 minutes.

Au bout de ce temps, napper à nouveau la charlotte avec le reste de ganache et remettre au frais pour 10 minutes.

Au moment de servir, utiliser 2 baguettes chinoises pour simuler les piquants de la bogue de châtaigne. Pour cela, soulever et étirer la ganache pour faire des "pics" à la surface de la charlotte.

Saupoudrer de cacao en poudre et servir aussitôt.

 

Les plus lus

« Au nom de la Terre » : pendant le tournage, le robot de traite a continué à tourner
Le temps du tournage du film « Au nom de la Terre », sorti il y a un an, la ferme de la Touche, à Saint-Pierre-sur Orthe en…
Le kernza, une céréale pérenne, « modèle et prometteuse » pour diversifier les systèmes
C’est une nouvelle culture qui pourrait diversifier les systèmes. Le kernza est une céréale pérenne. Elle fait l’objet de…
Les agriculteurs méthaniseurs en colère contre la baisse annoncée des tarifs
Le nouveau cadre tarifaire de l’énergie issue de la méthanisation « défavoriserait fortement les sites agricoles de petite et…
Franck Reynier dit « Non au RIP » sur Facebook : « Nous avons trop subi, on est en train de réagir »
Franck Reynier est l’initiateur du groupe Facebook « Unis pour la ruralité » qui dit « Non au Rip » sur les animaux. Il a accepté…
Vital Concept sur le Tour de France : certains coureurs « deviendront sans doute agriculteurs »
Patrice Etienne, à la tête de l’entreprise de fourniture agricole Vital-Concept, a décidé de s’engager il y a trois ans dans le…
« Le RIP pour les animaux s’essouffle » observe Jean-Baptiste Moreau, éleveur et député
Jean-Baptiste Moreau est agriculteur dans la Creuse et député. Il se prononce contre le projet de référendum sur les animaux…
Publicité