Aller au contenu principal

Etude Conso
La pomme de terre est le légume préféré des Français

Au rayon légume, la pomme de terre est « number one », devant la tomate et la salade.

Les Français aiment la pomme de terre. Elle serait le légume préféré de 57 % d’entre eux, devant la tomate et la salade. Mieux encore : 98 % des Français cuisinent des pommes de terre. Et pour 62 % d’entre eux, celle que l’on appelle familièrement la patate est préparée au moins une fois par semaine.

C’est ce qui ressort d’un sondage réalisé par Opinion Way pour le CNIPT, le Comité national interprofessionnel de la pomme de terre, et FranceAgriMer, l’établissement national des produits de l’agriculture et de la mer. L’étude a été réalisée en 2018 sur un échantillon de 1039 Français âgés de 18 ans et plus.

La pomme de terre est aussi perçue comme un aliment plaisir par 73 % des Français avec un avantage non négligeable :  79 % des personnes interrogées considèrent qu’elle plaît à toute la famille.

A 95 %, les consommateurs de l’étude savent qu’il existe plusieurs sortes de pommes de terre qui se cuisinent différemment.

Seule ombre à ce tableau idéal : dans l’assiette, elle est jugée calorique par 71 % des Français. Selon l’Anses (1), son apport calorique serait pourtant plus faible que celui des pâtes et du riz blanc.

Terminons la présentation de cette enquête par un atout irréfutable : celui du porte-monnaie. Ce légume est considéré comme « pas cher » par 80 % des Français enquêtés.

Par cet aspect économique, la pomme de terre se distingue des autres légumes, considérés, avec les fruits, comme n’étant pas à la portée de toutes les bourses. Dans un article du Figaro publié le 1er mars 2019, Pascale Hebel, directrice du pôle entreprise et consommation au Credoc (2) considère que les fruits et légumes sont des « marqueurs de différenciation sociale ». La pomme de terre serait-elle alors un marqueur de mixité sociale ?

(1) Anses : Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail.

(2) Crédoc : Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie.

Voir intégralité de l'étude en fichier joint.

EtudeCNIPT.pdf (834.45 Ko)

Les plus lus

[Agribashing] Un clip de l'éleveur Bruno Cardot pour défendre l'agriculture
Bruno Cardot, agriculteur dans l’Aisne a mis en ligne fin décembre une parodie de la chanson de Manau : La tribu de Dana. Une…
Déneigement des routes par les agriculteurs : 10 points clés pour se lancer en toute sécurité
Pour un agriculteur, déneiger les routes ne s’improvise pas. Il faut avoir signé une convention avec la collectivité. Le…
[VIDEO] Reussir Agra : nos vœux pour l'Agriculture et l'Alimentation française en 2021

C'est en équipe que nous avançons...

 

C'est en équipe que nous répondons présents chaque année pour…

Des S en 2021 : pourquoi des noms d’animaux à la lettre de l’année ?
Le système instaurant une lettre différente tous les ans pour le choix du nom des animaux est ancien. Il date de 1926 et a été…
Un téléphérique à lait sur le fil : un appel aux dons est lancé
A Blois-sur-Seille, dans le Jura, les habitants sont décidés à réhabiliter un téléphérique à lait construit au 19e siècle et qui…
Plus de 400 cas en 8 ans - En Loire-Atlantique, des éleveurs accusent les éoliennes de tuer leurs bovins
En Loire-Atlantique, à Puceul, ce sont plus de 400 cas de morts de bovins qui sont à déplorer en 8 ans sur la ferme de la famille…
Publicité