Aller au contenu principal

La nouvelle école d’agriculture de Xavier Niel en 6 questions

Après la formation de développeur web avec les écoles 42, le milliardaire français, Xavier Niel, souhaite faire coup double en s’attaquant cette fois-ci à la formation agricole. Cette nouvelle irruption dans l'agriculture pose néanmoins quelques questions. L'homme d'affaires soutient notamment le RIP (référendum d'initiative partagée) contre l'élevage intensif. Il est également connu pour avoir investi dans des projets de start-ups qui développent de la viande de synthèse.

© Capture google maps

Sur quel site sera implantée la nouvelle école d'agriculture ?

C’est dans le domaine de la Boissière, au cœur des Yvelines, que sera implantée cette nouvelle école d’agriculture. Epaulé par Audrey Bourolleau, ancienne conseillère agricole auprès du président de la République, il ambitionne de former les agriculteurs de demain. Avec 240 hectares de forêt et 370 de terres cultivées, l’endroit semble effectivement propice à leur formation.

Qui est Audrey Bourolleau, la future responsable de l'établissement ?

Diplômée en marketing à l'ESC La Rochelle, la native de Niort s'est ensuite dirigée vers l'univers du vin en devenant directrice marketing et commerciales de Baron Philippe de Rothschild puis de France Boissons. En 2012, elle intègre Vin & Société en tant que délégué générale. A ce poste de lobbyiste, elle lutte efficacement contre les messages anti-vin adressés par les ligues anti-alcooliques. Lorsqu'elle est nommée conseillère à l'Agriculture à l'Elysée, les critiques fusent, pointant à la fois ses anciennes activités de lobbyisme et ses connaissances beaucoup plus viticoles qu'agricoles.

Quelle place pour l'élevage ?

La « Ferme des godets » attenante au domaine n’héberge que 27 vaches normandes. Un nombre assez faible lorsqu’on le compare à l’ambition de former 2000 élèves par an dès la rentrée 2021. Avec uniquement un cheptel réduit de vaches laitières, on peut se poser des questions quand à l’enseignement sur les élevages bovins viandes, porcins, ovins etc…

La quasi-absence d’élevage reste néanmoins cohérente avec les opinions de son créateur qui soutenait le référendum d'initiative partagée (RIP) sur la cause animale l’été dernier. Dans celui-ci, un moratoire immédiat sur l’élevage intensif : « Tout nouveau projet d’exploitation devra impérativement garantir aux animaux la possibilité d’un accès quotidien au plein air. ». Des questions, encore sans réponses, se posent  sur la formation de ces futurs éleveurs.

Sur BFM TV, Christiane Lambert s'interroge sur le projet de Xavier Niel et espère le rencontrer. La présidente de la FNSEA rappelle que Xavier Niel investit dans des start-ups qui travaillent sur la viande synthèse.

Une formation axée sur l'agriculture biologique ?

Avec 370 hectares certifiés bio, l'agriculture conventionnelle ne semble pas vraiment avoir sa place au sein de l'école. Même si l'agriculture bio se développe,  elle représente actuellement 8,5% de la SAU française. Au sein de cette nouvelle école d'agriculture, la représentativité des différents modes de production reste donc inconnue à l'heure actuelle. 

Une école d'agriculture sans diplôme ?

Autre question encore en suspens, y aura-t-il un diplôme proposé à ces élèves en fin de formation ? Actuellement, aucune information n’a été communiquée sur les cursus qui seront disponibles. Pour rappel, aucun diplôme n’est remis aux élèves à la fin de leurs 3 années au sein de l’autre école de Xavier Niel, 42. Les objectifs des enseignements n’ont également pas encore été dévoilés, impossible donc de savoir s’il s’agit de former des agriculteurs, conseillers, ou agronomes.

Une formation agricole gratuite ?

« Hectar » sera gratuite et ouverte à tous, « quel que soit leur parcours : les néophytes en reconversion seront les bienvenus », affirme l’article de Capital. Reste à voir le contenu pédagogique proposé afin de mieux comprendre les tenants et aboutissants de cette nouvelle école.

L'initiative de Xavier Niel interpelle donc le monde agricole. Et une dernière question en suspens après les polémiques sur la restauration scolaire à Lyon, de la viande sera-t-elle servie à la cantine ?

 

Lire aussi « Le projet d’école d’agriculture lancé par Xavier Niel et Audrey Bourolleau froidement accueilli »

Lire aussi «  Le projet de l'école Hectar soutenu par le Conseil régional d’Ile-de-France »

Les plus lus

Le meilleur de l'humour des agriculteurs sur les réseaux sociaux
L'humour agricole est une vieille tradition qui a trouvé sa place sur les réseaux sociaux. Autodérision, humour vache, absurde,…
Sophie Renaud, Miss France agricole 2021 : « On voit qu’il y a des femmes en agriculture grâce à Instagram »
Sophie Renaud s’est installée sur la ferme familiale en 2016. Elle communique beaucoup pour défendre son métier et la place des…
Preview image for the video "😱 18 BATTEUSES DANS 1 PARCELLE - Dernières moissons à l'ETA GABARD".
18 batteuses dans une parcelle, qui est derrière la vidéo qui fait le buzz ?
Mise en ligne vendredi 29 juillet sur Youtube, la vidéo cumule les vues. Elle est signée Honoré Sarrazin, jeune vidéaste et futur…
L’agriculture bio tire le marché des produits phytos vers le haut
Les ventes de produits phytopharmaceutiques aux distributeurs pour l’année 2021 ont augmenté. C'est l'agriculture bio qui a…
Benoît Le Baube de la ferme de Cagnolle répond à la vidéo du Parisien sur le maraîcher de Marcoussis Marc Mascetti.
[Video] Faire pousser des légumes sans eau ? La ferme de Cagnolle répond au maraîcher de Marcoussis
Alors que la France traverse une sécheresse historique, une vidéo du Parisien sur Marc Mascetti, maraîcher à Marcoussis,…
Production de fourrages : quel sera l’impact du changement climatique en 2070 ?
Le changement climatique s’accélère et l’agriculture est directement impactée. Quid des années futures avec le réchauffement…
Publicité