Aller au contenu principal

La Grande-Bretagne, un des 9 membres du syndicat européen de brasseurs indépendants

© Miguel Discart / flickr

A l’heure des rudes discussions sur le Brexit, une question fondamentale se pose :  le Royaume-Uni restera-t-il dans le syndicat européen de brasseurs indépendants ?

Le pacte a été signé le 27 septembre 2018, à Bruxelles. Les associations de brasseurs indépendants et artisans de neuf pays européens ont dit oui à la création de l’IBE, l’Independant Brewers of Europe. Objectif : défendre et promouvoir auprès des institutions européennes et des médias les intérêts mutuels les près de deux mille brasseries regroupées dans les neuf organisations nationales.

Les syndicats de France, d’Italie, du Danemark, d’Irlande, de Suède, d’Espagne, des Pays-Bas, de République tchèque et de Moravie, et bien-sûr du Royaume-Uni, se font ainsi entendre d’une seule voix. Il s’agit de mettre en avant les arguments de la production locale de caractère, l’appétence des consommateurs européens pour ce type de bière artisanale, la création d’emplois locaux ou encore la consommation responsable auprès des réseaux de distribution. Sans oublier la réglementation, la fiscalité et l’accès au marché. Les petits brasseurs se développent, séduisent les consommateurs et vont porter leurs messages. Même si le Brexit ne tourne pas aussi rond que les micro-brasseries.

Lire aussi Agrinove fait mousser le houblon en terre d'Aquitaine.

 

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
En Ile-de-France, une ferme bio trouble la tranquillité des néo-ruraux
Nouvel épisode de tension entre professionnels agricoles et riverains dont la vision de la ruralité rime surtout avec…
Publicité