Aller au contenu principal

La FNSEA réclame des retraites agricoles calculées sur les 25 meilleures années

Le syndicat demande pour les agriculteurs un calcul des retraites sur les 25 meilleures années de leur carrière afin de rétablir l’équité avec l’ensemble des salariés.

réforme retraite
La FNSEA demande pour les agriculteurs un calcul des retraites sur les 25 meilleures années de leur carrière.
© J.C. Gutner

« Il est temps de réparer l'injustice de traitement des retraites agricoles» c’est en substance ce qui ressort d’un communiqué publié par la FNSEA le 23 novembre et d’une tribune signée par Christiane Lambert présidente de la FNSEA et de Luc Smessaert, vice-président en charge des affaires sociales et fiscales de la FNSEA parue sur le site de la Tribune. Le syndicat regrette que « la proposition de loi portée par Julien Dive visant à calculer la retraite des non-salariés agricoles sur leurs 25 meilleures années de revenus ait été rejetée en Commission des Affaires sociales de l’Assemblée nationale ».
 

Une retraite moyenne de 1 150 € bruts par mois

Il rappelle que les agriculteurs sont les derniers pour qui la retraite est calculée sur la totalité de leur carrière, contrairement aux salariés pour qui elle est calculée sur leurs 25 meilleures années de revenu ou les fonctionnaires sur leurs 6 derniers mois. Une profonde injustice selon la FNSEA qui rappelle que « les montants des retraites perçues se situent autour de 1 150 € bruts par mois, très en deçà de la moyenne des assurés de notre pays qui dépasse les 1 500 € bruts » et qui poursuit : « Avec des cotisations garantissant des droits similaires à ceux des salariés et indépendants et un minimum de retraite garantissant les mêmes droits à tous les assurés à carrière complète, les retraites agricoles pourraient être revalorisées de 300 à 400 € ».


Offrir des perspectives favorables aux jeunes

Dans leur tribune, Christiane Lambert et Luc Smessaert rappellent qu’il y a dix ans, l'Inspection Générale des Affaires Sociales avait confirmé l'intérêt et la faisabilité de cette réforme. Ils écrivent : « Projet de loi de Financement de la Sécurité Sociale (PLFSS), future réforme des retraites annoncée... Les opportunités pour légiférer existent. Seul manque aujourd'hui le courage politique : le courage de redonner aux agriculteurs retraités une juste valorisation d'une vie dédiée à l'alimentation de leurs concitoyens et au dynamisme des territoires ».

« Les agriculteurs sont fatigués d’être traités comme des actifs de seconde zone »

La FNSEA martèle : «  Nous ne comptons plus le nombre de réformes des retraites au cours desquelles nous avons porté avec responsabilité le calcul de la retraite sur les 25 meilleures années sans que jamais il n’aboutisse. Les agriculteurs sont fatigués d’être traités comme des actifs de seconde zone ». Le syndicat qui souligne que « choisir dès maintenant l'équité dépend aussi la capacité à offrir des perspectives favorables pour les jeunes qui s'installent » demande donc à l'ensemble des députés de « corriger une inégalité criante sur le calcul des retraites agricoles » le jeudi 1er décembre.

Les plus lus

Hugo Clément le 16 novembre sur France Inter.
Antibiotiques : comment Dr Toudou et des éleveurs répondent à Hugo Clément sur Twitter
A la suite de l’émission Sur le Front d’Hugo Clément sur l’usage des antibiotiques dans un élevage de lapin, plusieurs voix se…
Julien Revellat, directeur associé du bureau parisien de McKinsey
Comment McKinsey compte influencer l’évolution de l’agriculture française
Le cabinet de consultants McKinsey a mis en place un simulateur d'agriculture régénératrice hébergé sur le campus Hectar, créé…
niveau des nappes phréatiques au 1er novembre 2022
Niveaux des nappes phréatiques toujours bas : le BRGM appelle à limiter les prélèvements en eau
Les pluies du début d’automne n’ont pas compensé les déficits accumulés depuis le début de l’année : les nappes phréatiques…
biodiversité HVE
Certification HVE : tout savoir sur le nouveau cahier des charges
La refonte de la certification Haute valeur environnementale est officielle avec la publication de deux textes au journal…
Alexis Duval, président d'Intact.
Agriculture régénératrice : Alexis Duval lance Intact, start-up valorisant l’amidon de légumineuses
Soutenu par Axéréal, l’ex-président du directoire de Tereos, se lance dans la fabrication bas carbone d’ingrédients à base de…
Laurie Poussier, future agricultrice : « je veux juste parler de mes petits bonheurs parce que je suis heureuse au quotidien »
Laurie Poussier sera officiellement éleveuse en 2023, avec comme projet la création d’une savonnerie artisanale à la ferme. La…
Publicité