Aller au contenu principal

En Wallonie, une campagne contre le jet sauvage de canettes dans les campagnes

Les canettes jetées le long des routes et dans les champs peuvent provoquer la mort des animaux qui les ingèrent. En Wallonie, deux vaches sont mortes cet été après avoir consommé des bouts de métal provenant de ces déchets. La Fédération wallonne d’agriculture a décidé de partir en guerre contre ces incivilités en lançant une campagne de communication et en demandant l’instauration d’une consigne au travers d’une pétition.

Les canettes jetés le long des routes au bord des champs sont une nuisance pour les animaux d’élevage. En Wallonie, deux bovins en ont encore été victimes cet été. Alors, nos voisins ont décidé de prendre le taureau par les cornes et de mener une campagne de communication pour lutter contre ce fléau. Qu’il soit nécessaire « de mettre en place une campagne d’affichage pour rappeler au grand public que la campagne n’est pas un dépotoir à ciel ouvert est en soi stupéfiant et même inquiétant concernant l’évolution de certaines mentalités », indique José Renard, secrétaire général de la Fédération wallonne de l’agriculture (FWA), dans un édito en ligne sur le site de la fédération. Et pourtant, c’est ainsi, et la campagne lancée en 2020 a été précédée d'autres messages.

Deux visuels pour dissuader les auteurs d'incivilités

Cette année deux visuels ont été imaginés pour interpeller le public et prévenir ses négligences.

Le premier est une image forte, qui heurte le regard, celle d’un museau de vache ensanglantée par une canette accompagnée d’une question : « Pas envie d’être responsable de ça ? »

Le deuxième visuel propose une image de canette rouillée abandonnée au sol, accompagnée, cette fois, d’une exclamation : « Les champs ne digèrent pas le métal ! »

 

Une pétition pour demander de consigner

 

Parallèlement une pétition est en ligne sur change.org pour demander l’instauration d’une consigne sur les canettes et bouteilles en plastique. Le texte rappelle que de nombreux pays appliquent depuis des années le système de consigne, avec des répercussions positives : « une diminution spectaculaire des déchets sauvages, une meilleure qualité de tri et un meilleur recyclage des déchets. Le recyclage des matières bien triées mène à une réduction notable des émissions de CO2 ».

 

La pétition sera adressée à la présidente du Parlement wallon et s’adresse aux parlementaires wallons. Les signataires doivent donc être des personnes résidant en Région Wallonne.

 

Lire aussi « Canettes jetées dans les champs : de l’incivilité au piège mortel pour les vaches »

 

Lire aussi « Débris de canettes : six vaches euthanasiées » dans Réussir Lait

 

Les plus lus

Ce qui va changer pour les agriculteurs à partir du 1er janvier 2022
Alors que la fin de l’année 2021 approche à grands pas, tour d’horizon des nouvelles dispositions sociales et nouveaux règlements…
Des néoruraux perdent face à un éleveur bio dans les Yvelines
L’éditrice Odile Jacob et d’autres habitant d’Adainville défendus par Corinne Lepage viennent de voir leur recours contre l’…
salon de l'agriculture
Le salon de l’agriculture 2022 se tiendra, les premières contraintes se dessinent
Gouvernement, organisateurs et agriculteurs ont affiché cette semaine leur forte volonté de voir se tenir le salon de l’…
feuille de cannabis
CBD : que dit l’arrêté du 30 décembre sur la récolte de fleur et de feuille de chanvre
Le gouvernement vient d’autoriser la culture des fleurs et des feuilles de chanvre en France mais avec de nombreuses conditions…
Salon de l'agriculture
« Il faut essayer de tenir le salon de l’agriculture 2022 coûte que coûte »
Réuni hier en conseil d’administration, le Ceneca reste sur sa position de maintenir le salon de l’agriculture 2022 aux dates…
Andréa Catherine : « Je veux montrer qu’une agricultrice sait faire autant qu’un homme »
A 23 ans, Andréa Catherine ne doute plus : elle sera agricultrice. Actuellement salariée dans une exploitation, elle a prévu de…
Publicité