Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Jusqu’à 150 kg de miel pour certaines ruches – Des ouvrières au top en 2018

© Christian Gloria

Faites vos provisions de miel en 2018. Car, en apiculture, les années se suivent et ne se ressemblent pas.

Savez-vous combien de kilos de miel produit une ruche chaque année ? En réalité, le chiffre est très variable. On a beau parler d’ouvrières, on n’est pas à l’usine et la production varie, notamment, en fonction des conditions climatiques de l’année et du nombre de ruches dans l’exploitation. En 2015, par exemple, la production moyenne de miel par ruche a été de 34 kg pour les apiculteurs avec plus de 400 ruches mais de 18, 4 kg seulement pour les producteurs possédant moins de 50 ruches.

2019 est d’ores et déjà annoncée « année noire » en raison de la sécheresse de la fin de l’été qui a rendu difficile la levée du colza, une ressource très importante pour les abeilles.

Il va donc falloir faire ses provisions de miel sur la récolte 2018. Le réseau Biodiversité pour les abeilles a constaté cette année « des colonies dynamiques et des abeilles en grand nombre, des fleurs en quantité dans l’environnement et un excellent processus de nectarification ».  Les bonnes conditions climatiques ont permis « d’empêcher l’arrivée de maladies ». Et même si l'Unaf, l’Union nationale de l’apiculture française, tempère et souligne que « dans plusieurs régions comme le Sud-Ouest ou le Sud du Massif Central, les récoltes sont estimées inférieures à l’année précédente et parfois plus que médiocres», même si elle déplore les pertes « gravissimes » de 30% des colonies durant l'hiver, 2018 est globalement une bonne année. Une année que l'on peut qualifier de « record » pour certaines ruches où jusqu'à 150 kilos de miel a été récolté.

Selon les estimations de l’Unaf, l’Union nationale de l’apiculture française, en 2018, la production globale se situe entre 18 000 et 20 000 tonnes. Mieux que les 16 099 tonnes de 2016 mais moins bien que les 24 224 tonnes de 2015.

Les plus lus

jean baptiste moreau agriculture député LREM agriculture macron
Jean-Baptiste Moreau, député : "Le localisme ne sauvera pas l’agriculture française"
Dans une tribune publiée sur le site du journal L’Opinion, le député accuse la grande distribution de ne pas avoir joué le jeu…
[Coronavirus] Le Space n’aura pas lieu en 2020 – Le salon des productions animales annulé en raison de la crise
C’est un coup dur pour les organisateurs du salon et l’ensemble de la profession agricole : le Space, Salon international des…
Le Sommet de l’élevage maintenu en 2020, du 7 au 9 octobre
Amélioration en vue sur le front du Covid-19 et bonne nouvelle pour les éleveurs : le Sommet de l’élevage est maintenu en 2020.…
Une molécule dérivée de la sciure de bois devient intermédiaire chimique pour la production d’antiviraux
De la sciure de bois aux antiviraux, il y a une succession de procédés chimiques. Une molécule d’origine australienne transformée…
[Covid-19] « Comment bâtir un système alimentaire résilient ? » - Des étudiants de SupAgro Montpellier répondent dans une vidéo
Comment garantir notre capacité à assurer une alimentation adaptée à nos besoins, même quand surviennent des événements imprévus…
[Covid-19] Le confinement a donné envie aux Français d’élever leurs poules pondeuses
Le confinement a donné aux particuliers possédant un jardin d’élever leurs poules et de manger leurs œufs « maison ». Depuis le…
Publicité