Aller au contenu principal

Jean-Marc Bournigal, Monsieur « big data» de l'agriculture

© Ministère de l'Agriculture

Créer un portail de données pour l’innovation en agriculture, c’est ce dont est chargé en 2017 Jean-Marc Bournigal, président d’Irstea, l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture. Missionné par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, le responsable du « big data » agricole va travailler en relation avec les centres de gestion, les chambres d’agriculture, coopératives, tractoristes, agrochimistes, semenciers… Mutualiser les informations chiffrées, en apportant des garanties sur la façon de les utiliser. Rendre disponible au plus grand nombre, en restant dans un cadre où ces données sont anonymes et protégées. La tâche est immense quand on sait que des millions de données sont produites quotidiennement sur les exploitations agricoles. De quoi alimenter une base de données colossale et participer à la création de modèles prédictifs et d’outils d’aides à la décision. Un bon en avant pour les agriculteurs mais aussi pour la compréhension des relations agriculture-environnement-climat.

Les plus lus

[Mise à jour] Annulation du salon de l'agriculture 2021 : une décision sera prise avant mi-octobre
Le Salon de l'agriculture de Paris est censé se tenir du 27 février au 07 mars 2021. Interrogé par Agra Presse, son président…
« Viande végétale » : Anvol, Inaporc et Interbev attaquent « Les Nouveaux Fermiers » en justice
Anvol, Inaporc et Interbev ont décidé d’assigner les « Nouveaux Fermiers » en justice. Les attaques portent sur les termes « …
Julien Denormandie masque gouvernement agriculture
[INTERVIEW] RIP, viande végétale, PAC, retenues d'eau : le ministre de l'Agriculture prend position
Pour le ministre de l'Agriculture, les zones intermédiaires sont « un sujet de préoccupation majeur ». Recevant Agra Presse et la…
gendarmerie
Un éleveur verbalisé 135 € par la gendarmerie pour le transport de cinq veaux dans un utilitaire
Le fait-divers remonte au vendredi 9 octobre. Un éleveur rentre d’une foire aux bestiaux en Meurthe-et-Moselle. A bord de son…
Un blé à plus de 200 €/t : des signaux positifs sur le marché des céréales
Le blé a franchi le cap des 200 €t rendue Rouen. Autre signal positif : le blé français gagne en compétitivité face à l’origine…
Le salon de l'agriculture 2021 est annulé
La décision était attendue avec la crise du coronavirus. L’édition 2021 du Salon international de l’agriculture de Paris est…
Publicité